lundi 7 décembre 2015

Panne appareil photo Violetta de Ingo Devices : Le service clients fantôme.


Ingo Devices est une société espagnole qui conçoit et vend des appareils électroniques grand public (tablettes, smartphones, appareils photos numériques). Elle a notamment orienté sa gamme vers des produits pour enfants, sous licence (Monster High, Violetta, etc.). Un créneau porteur, donc, surtout au moment de Noël. Côté industrialisation, le principe est le même que pour tous ses concurrents : on fait fabriquer en Chine des produits low cost en y mettant les formes marketing qui vont bien et en s’implantant via un bon réseau de distribution.

La plus jeune de ma famille s’est donc retrouvée équipée d’un appareil photo numérique Violetta. Offert. Vendu pour avoir un stockage mémoire de 12 Mo, il se trouve que l’appareil n’a en fait que 4 Mo disponibles. L’appareil ayant été offert, il n’y a donc ni facture, ni indication du magasin qui l’a vendu et vers qui je pourrais faire une demande d’échange ou de réparation.

Via le formulaire de support en ligne de Ingo Devices, j’ai demandé comment nous pourrions envisager le suivi de ce problème.

Voilà 12 jours que je n’ai reçu aucune réponse, même si j’ai relancé ma demande entre temps.

Encore une marque avide de produire et vendre vite des choses de qualité médiocre (d’un prix qui le semble moins), sans mettre en place le service qualité qui va avec. Au moins, la qualité du support laisse entrevoir celle des produits. L’après Noël risque d’être douloureux pour cette société.

**mise à jour** : Nous sommes 1 mois et 2 demandes de support plus loin. Aucune réponse de cette entreprise. Ingo devices frise purement et simplement l'escroquerie.