mardi 5 mai 2015

Lansay et Disney : Cahier d'activité Reine des neiges

La Reine des neiges est le film d’animation de Disney qui aurait rapporté le plus d’argent. Et qui dit film, dit produits dérivés qui aident largement au succès commercial de l’entreprise et de ses partenaires commerciaux.

Le problème est que la multinationale Disney semble parfois brader ses licences au détriment de la qualité finale, et du respect du consommateur.
Pour preuve, ce « Carnet d’activités » aux couleurs de La Reine des neiges, importé par Lansay France, et fabriqué par le chinois Tara Toy Corp. Il s’agit d’un simple cahier proposant des coloriages, des collages d’autocollants (fournis avec, en rouleaux), ainsi que quelques petites activités d’écriture ou de dessin (crayons fournis avec). Rien de mieux pour plaire aux petites filles qui commencent à lire et écrire. Du moins en apparence, et vu de loin.
En regardant de plus près, pourtant, on s’apercevra de la piètre qualité d’un produit vaguement globalisé, conçu par un stagiaire américain, traduit par un chinois, et validé avec les pieds par un chef de produit européen pressé de partir en week-end. On y trouvera, pêle-mêle : de phrases à moitié traduites (« Elsa and Anna sont… »), des expressions anglo-saxonnes (Elsa et Anna sont en fait « Sister Forever », Elsa et une "Powerful Beauty"), des pages en double, des autocollants non traduits, des fautes de syntaxe… Bref, une honte quand il s’agit de donner cela à un enfant en pleine phase d’apprentissage de la langue française.




Si j’étais Disney, je ferais attention à ce que mon copyright, inscrit à chaque page dudit carnet, ne devienne pas une contre-publicité. Et je contrôlerais mes sous-traitants, quitte à en changer.

Si j’étais Lansay, je serais relativement honteux de sortir une bouse pareille.

Si j’étais client, je crois que je n’achèterais plus les babioles de ces deux marques.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire