jeudi 19 février 2015

Transports Capelle - Porc au volant, poubelle au tournant


Routier. C’est l’individu qui se prend pour un professionnel de la route lorsqu’il a décidé de bloquer les grands axes de circulation. Parfois, c’est également la personne qui, au volant de son camion oublie qu’il est un conducteur responsable et un citoyen ordinaire. Pour preuve ce chauffeur de poids-lourd aux couleurs de l’entreprise Transports Capelle qui, lancé à pleine vitesse sur l’autoroute A6 (en excès de vitesse, soit dit en passant), se permet d’ouvrir sa fenêtre et de balancer ses détritus sur la chaussée et, accessoirement, sur les voitures passant à sa hauteur. À 110 km/h, la carrosserie de ma voiture n’a pu faire le détail du contenu de cette poubelle - un trognon de pomme peut-être, puis un mégot de cigarette ? -. Moi en revanche, j’ai bien pu voir la tête de l’abruti mal dégrossi qui ne semblait se poser aucune question derrière son volant. Il doit faire la fierté de ses enfants. Mais pas sûr qu’il soit un gage de qualité de l’entreprise qui l’emploie.

Si j’étais éleveur de porc en tout cas, je choisirais certainement de faire transporter mes bêtes par l’entreprise Capelle : Elles auraient un semblable à l’avant du camion qui leur tiendrait compagnie.

dimanche 8 février 2015

Vidéo andouillette AAAAA

Un clip de rap drôle ? Oui, cela existe. Et pas simplement dans les superproductions bien connues de Michaël Youn, alias Fatal Bazooka. Cette fois-ci, le monde du rap s’attaque au terroir, au régionalisme, à la gastronomie : Voici le premier titre hip-hop hilarant d’un certain DJ Shark Ut (et son compère Kool Chainsaw VI) relatant les plaisirs de… l’andouillette de Troyes, autrement appelée andouillette AAAAA. C'est gourmand...
 
 

Total Access - La station discount sans le service et sans le prix

Si j’en crois les promesses commerciales de Total, leurs stations-service regroupées sous le nom Total Access sont accueillantes et proposent des carburants de qualité et parmi les plus bas du marché. Sur la question du prix, c’était exactement ce qu’annonçait le site officiel http://www.prix-carburants.gouv.fr/ à propos de la station Total Access près de l’endroit où je devais me rendre au beau milieu de l’Essonne. C’est donc en tout confiance que je faisais le détour de 5 km qui, calculatrice en main et malgré les kilomètres supplémentaires, me permettrait d’économiser quelques euros et, accessoirement, de faire le point sur la pression de mes pneus.
À l’arrivée à la station, un magnifique thuya d’environ 4 mètres de haut masquait astucieusement le panneau des prix des carburants. Je m’engouffrai tout de même sur la piste et découvris que le prix du diesel était pourtant 5 centimes plus cher que ce que j’avais vu sur le site officiel du prix des carburants. Soit 2 centimes plus cher que les 2 stations devant lesquelles j’étais passé depuis mon départ. Agacé, je fis néanmoins le plein et partis payer à la caisse. Pendant le paiement, je demandai alors à l’employé qu’il ait la gentillesse de me brancher le gonfleur. « Ah bah non, heu, le gonfleur y marche pas » me répondit-il. Super ! (ou plutôt Diésel !) J’avais donc cramé du gasoil pour finalement payer mon essence plus cher pour ne pas pouvoir regonfler mes pneus. Est-ce cela la promesse de prix et de service de l’enseigne ?
Un autre client rentrait derrière moi dans la station et demandait alors au pompiste : « Vous n’avez pas Le Parisien ce matin ? ». Réponse étonnante : « Ah bah non, heu, j’ai pas eu le temps d’aller le chercher ce matin ». Il n’était en effet que 10 heures du matin…
Total Access, on n’y vient donc pas par hasard, sauf peut-être quand on est gérant. Mais en ce qui me concerne, je sais pourquoi je n’y reviendrai pas forcément en confiance en tant que client. Ou bien jamais dans cette station, en l’occurrence.