jeudi 12 décembre 2013

Alerte pollution : La Poste ne montre pas l’exemple

Comme beaucoup de grands groupes, La Poste nous sert du développement durable à diverses sauces (1). Encore faudrait-il que la pratique suive les intentions de leurs plans de communication. J’en veux pour preuve ce contrexemple affligeant qui s’est déroulé sous mes yeux.
Hier en effet, la région parisienne était en alerte pollution et tous les panneaux autoroutiers indiquaient clairement que la vitesse devait être réduite de 20 km/h.
Les automobilistes étaient dans l’ensemble plutôt respectueux de cette mesure. Presque tous ; sauf cet abruti conduisant un camion arborant un logo La Poste qui roulait très largement au-dessus des 70 km/h demandés. Voire même au-dessus de la limite des 90 km/h habituels.

La Poste serait-elle exempte de cette contribution citoyenne ?

(1) Un exemple pris au hasard sur le site institutionnel de l’entreprise. On peut y lire :
L’engagement du Groupe La Poste : réduire l’empreinte environnementale. Bien que ses activités ne présentent pas de risques majeurs pour l’environnement, Le Groupe La Poste s’est engagé dans une politique active pour réduire les émissions de C02 dues à sa flotte de véhicules et à son parc immobilier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire