mardi 8 janvier 2013

Intermarché : Galette des rois Koh-Lanta

galette Koh-lanta fèveL’épiphanie est toujours un moment convivial : Une galette, un peu de cidre, et des proches tout autour pour en profiter. Et puis il y a le moment où –souvent- un des petits autour de la table trouve la fève et se fait couronner roi ou reine.
Là où on se trouve bête, c’est lorsque le gamin vous présente la fève en vous demandant ce qu’elle représente et que vous n’être pas foutu de répondre parce qu’elle ne ressemble… à rien. Renseignement pris, la maitresse de maison chez qui j’étais invité était passée prendre sa galette dans son Intermarché du coin. Galette aux couleurs de l’émission Koh-Lanta : Pochette Koh-Lanta, collection de fèves Koh-Lanta, copyright énorme gravé sur chaque fève avec le nom de la maison de production de l’émission (des fois qu’on ait envie de réaliser une contrefaçon).
Mauvais goût, quand tu nous tiens…
S’il y a déjà quelques décennies que le marketing s’est invité dans les fèves de galettes des rois, l’avènement de la sous-culture télévisuelle lui a fait atteindre son paroxysme. Et si Intermarché voulait se positionner comme une marque au rabais, l’enseigne ne s’y serait pas prise autrement.
Mais soyons pragmatique. Aurais-je envie de regarder ce type d’émission après avoir mangé une galette à son image ? Non. Aurais-je envie de retourner à l'Intermarché  du coin pour me lancer dans une collection de fèves à la con? Non. Tout au plus, j’y retournerais pour la qualité de la galette (qui, selon mes propres goûts, était très moyenne), voire pour le prix (qui ne saurait être tellement différent même si la production de Koh-Lanta ne cofinançait pas le machin), pour la proximité du supermarché. Peut-être même qu’une galette toute simple, avec packaging neutre et une fève de rien du tout me rappellerait un passé pas si lointain où on faisait davantage attention à ce qu’on avait dans l’assiette, plutôt qu’à son emballage de vente…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire