vendredi 27 janvier 2012

Prix du gazole : quand le raffinage en est la cause

Les prix de l’essence et du gazole augmentent et fluctuent autour du prix du baril et du dollar. Ça, tout le monde le sait déjà depuis des décennies. Mais à l’approche de ces nouveaux records, l’industrie pétrolière nous explique à présent que le prix excessif du gazole est surtout dû à un déséquilibre de production : Nous ne produisons pas suffisamment de gazole en France pour notre parc automobile majoritairement diésel – d’où importations coûteuses- alors que nous produisons trop d’essence –que nous exportons-.

En voilà une belle industrie qui se moque éperdument du consommateur ! À l’écouter, il semblerait que les pétroliers ne découvrent qu’aujourd’hui cette situation. Comme si l’accroissement de la consommation de diésel était soudain. Et cette belle machine à liquides (comprenez « à cash ») de nous expliquer que l’adaptation d’une raffinerie pour produire plus de carburant diésel est un processus long (comprenez « non prioritaire »).

Une telle argumentation relève soit d’une réelle mauvaise foi, soit d’une parfaite incompétence stratégique. Ou les deux. Et, en tout cas, d’un manque de contrôle de l’état quant à la régulation des ressources énergétiques.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire