vendredi 23 décembre 2011

Gervais et Playmobil : le cadeau anxiogène

Ces derniers temps, Gervais offre en cadeau avec ses packs de petits suisses un mini-livre pour enfants, co-brandé avec la célèbre marque Playmobil, et racontant des histoires de ses figurines : « Gervais, les histoires qui font grandir ». La collection de ces mini-livres cartonnés et plastifiés présente, je l’avoue un certain intérêt pour les tout-petits en développant un imaginaire d’aventuriers, de princesses, ou autour d’événement du quotidien.

image

Oui mais il est un épisode de cette collection que je trouve particulièrement mal conçu, pas approprié pour des jeunes enfants et tout simplement anxiogène. Son nom « Que se passe-t-il à la maison ?», raconte l’histoire d’une maman qui pense avoir des cambrioleurs à la maison avant de découvrir, finalement, que le raffut du foyer est provoqué par les cochons d’inde des enfants qui se sont échappés de leur cage.

041

En voici quelques passages.

« Que se passe-t-il ? Ce n’est pas le bébé car il dort. Cela ne peut signifier qu’une seule chose. Il y a des cambrioleurs à la maison. » pense la maman. […] Inquiète, elle appelle son mari. « Nous avons des cambrioleurs à la maison. Rentre tout de suite ! » lui dit-elle. […] Le papa se précipite vers la chambre du bébé. La maman lui ouvre la porte avec soulagement. « Tout va bien ? » demande-t-il. « Oui, mais les cambrioleurs sont sûrement encore dans la maison », dit la maman angoissée. […] Soudain un bruit résonne à nouveau. « Cela vient de la salle à manger ! », crie le papa. Ils y découvrent de la vaisselle cassée sur le sol.

042

Je me demande bien ce qui peut passer dans la tête d’un concepteur d’une telle histoire, connaissant la cible des lecteurs. Je me demande également si de tels contenus sont validés, au moins par un chef produit qui se poserait de vraies questions sur la valeur de sa marque et de ses partenariats, ou bien par un panel de clients (ou d’employés de la marque ayant des enfants), ou tout simplement par un psychologue.

Moi en tout cas, mon choix est fait : je préfère lire à mes enfants des histoires positives. S’ils ne vivront pas dans un monde idéal, je n’ai pour autant pas envie de leur créer des angoisses sécuritaires avant même qu’ils ne sachent lire et écrire. Ce n’est par ailleurs l’idée que je me faisais des valeurs de la marque Playmobil. Ni du positionnement de Danone sur cette marque.

 

Note - je me passerai également de commenter cette phrase, toujours extraite du même livre :

« Maintenant je vais prendre un bon bain pour me détendre avant de faire le ménage » songe la maman.

jeudi 22 décembre 2011

Patrimoine des français

Le patrimoine net des français, c'est-à-dire la somme de tous leurs biens (patrimoine brut) de laquelle on a déduit le montant total du capital restant dû par le ménage au titre de l’ensemble des emprunts qu’il a souscrits, s’élève en moyenne à 229.300 euros.

Selon la catégorie sociale, c’est la profession libérale qui capitalise le plus, avec 761.400 euros de patrimoine net en moyenne, juste devant … l’agriculteur et ses 725.500 euros. Les 10 % des agriculteurs les mieux dotés en patrimoine possèdent 1,4 millions d’euros.

(sources Insee, chiffres 2010)

lundi 19 décembre 2011

Sondage Clan Conso : Salaires sénateurs et députés

Lors du dernier sondage Clan Conso, vous avez été 87% à répondre ‘oui’ à la question « Faut-il diminuer les rémunérations des députés et sénateurs ? ».

Une gestion budgétaire irréprochable de l’état passera-t-elle un jour par ce type de mesure exemplaire ?

jeudi 8 décembre 2011

La voile rouge - Ramatuelle

La voile rouge, célèbre établissement jet set qui pourrissait le littoral vient d’être démoli. C’est ballot.

J’espère que cette action fera réfléchir tous ces insupportables propriétaires de lieux tout autant détestables.

Voilà pour mémoire ce que Clan Conso en disait il y a 3 ans : Lire Ici

Paiement de l’impôt sur le revenu

En France, 51,5% des français assujettis à l’impôt sur le revenu le paient de manière automatisée (mensualisation, paiement à l’échéance, télé-règlement). 16,5% paient par TIP et 32% paient par chèque, virement ou en liquide.

Ce sont dans les DOM, en Lozère et… à Paris que les taux de paiement par mensualisation sont les plus faibles

MARTINIQUE

27,75 %

REUNION

27,67 %

PARIS

27,27 %

GUYANE

26,53 %

LOZERE

23,96 %

GUADELOUPE

20,8 %

Les parisiens sont en revanches les champions du prélèvement à échéance (13,97% par ce mode de paiement).

mardi 6 décembre 2011

Marché des tablettes : La grande escroquerie de Noël.

500.000 ! C’est, selon certaines études marketing, le nombre de tablettes numériques que le Père Noël pourrait mettre sous le sapin cette année. C’est un chiffre qui fait froid dans le dos. Non pas qu’il soit mauvais pour l’industrie – bien au contraire-, mais il reflète surtout une espèce de désarroi consumériste; une sorte d’errance numérique.

D’une part, que vont faire ces 500.000 français d’une tablette ? Eh bien, ‘pas grand-chose’ si j’en crois les quelques investigations que je fais autour de moi - qui n’ont pas, je l’avoue, valeur scientifique. Non. Les français semblent adorer ces petits objets par effet de mode, par attraction publicitaire vantant les possibilités supposées infinies et les millions d’applications, par simple envie de posséder un objet dont le spectre d’utilisation est beaucoup plus limité qu’on voudrait bien le faire croire.

D’autre part, j’imagine mal que ces centaines de milliers de foyers rêvant au joujou tactile fassent partie des classes les plus aisées. Tout comme l’a été l’avènement du smartphone dans le segment grand public, je crains que cet énième outil de communication ne vienne encore plomber les comptes de ceux-là même qui se plaignent de la baisse de leur pouvoir d’achat.

Enfin, je serais prêt à parier que l’arrivée sur le marché d’un nombre aussi important d’appareils en un laps de temps aussi court va créer quelques soucis logistiques et de support technique que les distributeurs ne pourront sereinement gérer et éponger. Cela ne manquera donc pas de créer quelques frustrations supplémentaires auprès du client final.

Tout au mieux, le moitié de ces tablettes servira pleinement quelques mois, avant qu’elles ne soient remisées au placard… ou d’être remplacées par un modèle plus abouti et plus cher à Noël prochain.