jeudi 24 novembre 2011

Le spam de la semaine

Sacrés farceurs

“Suite a la détection d'une transaction frauduleuse sur votre compte Postale et comme mesure de sécurité nous avons suspendu l'accès a votre compte Postale jusqu'au vérification de vos informations. pour procédés a la vérification de votre compte veuillez cliquer sur le lien ce-dessous et suivre les étapes de la procédure”

image

mercredi 23 novembre 2011

Noël : Jouets de m…

S’il est une période durant laquelle on découvre les plus grosses âneries commerciales qui soient, c’est bien celle de Noël. Cette année, un éditeur de jeu de société met sur le marché son « Toutou Rista », le chien qui chie quand on lui donne à manger. La publicité en est au moins aussi désolante que le produit : « Plus tu appuies, plus il est content ! Ramasse trois crottes et c’est gagné. Toutou Rista, on n’a jamais ri comme ça. »
imageSinon, chez le même éditeur, vous trouverez également Carlo Crado, le jeu qui tourne cette fois autour de la crotte de nez…
Soupirs.

mardi 22 novembre 2011

Carglass : Olivier est un irresponsable.

On a tous déjà vu la publicité pour Carglass, dans laquelle son employé modèle Olivier vient réparer à domicile le pare-brise de Madame Michu. Dans la publicité, Olivier est sérieux ; il présente bien et, surtout, il représente les valeurs de son entreprise.

D’ailleurs, ces valeurs sont explicitement affichées sur le site web de la marque. On peut y lire notamment :

« Nos objectifs à 2015 sont ambitieux : réduire de 30% nos émissions de CO2 ou encore emmener l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise dans nos engagements responsables. »

Oui, mais. Dans la vraie vie, le Olivier de Carglass peut avoir loupé quelques lignes dans le manuel du parfait employé. Parce que récemment, un « Olivier » dans sa belle camionnette Carglass m’a tout simplement doublé sur la route en dépassant allègrement la limite de vitesse (roulant à mon avis à plus de 20 km/h au dessus de la limite), en se fichant éperdument de la bande blanche courant sur quelques kilomètres avant et après son dépassement. Question réduction de CO2, voire tout simplement respect de l’autre sur la route (c'est-à-dire, statistiquement, de son client), cet Olivier de Carglass est tout simplement un irresponsable.

mardi 8 novembre 2011

Le Hublot – Cité des sciences et de l’industrie

Dans le complexe de la cité des sciences et de l’industrie de Paris se trouve le restaurant « Le Hublot ». C’est un endroit qui peut paraître attrayant, dès lors que l’on s’arrête à sa porte et que l’on regarde le magnifique aquarium lui servant de devanture. Mais la magie s’arrête là, et nous rappelle que ce type de commerces pour gogo de passage existe encore en 2011 : plats insipides, service très long, sans sourire, sans prendre le soin de faire attention aux détails de la commande, sol sale et… toilettes publiques à 50 mètres, à l’entrée du parking. J’aurais presque été intéressé de voir l’état des cuisines…

J’imagine qu’un établissement de cette sorte peut aisément conforter l’image désastreuse qu’un touriste peut se faire de l’accueil de ‘la plus belle ville du monde’. Peut-être même sont-ce ces mêmes ‘restaurateurs’ qui se plaignent qu’une hausse de la TVA peut impacter leur business ?

vendredi 4 novembre 2011

Salaire d’un sénateur

Le salaire net mensuel d’un sénateur s'élève à 5405,76 €. Ce montant peut être majoré le cas échéant des prestations familiales, équivalentes à celles du régime des salariés.

A côté de l'indemnité parlementaire assimilable à un salaire, il existe une Indemnité Représentative de Frais de Mandat (I.R.F.M) destinée à couvrir les frais inhérents à l'exercice des fonctions parlementaires d’un montant de 6240,18 € nets. Elle n'est pas soumise à l'impôt sur le revenu.

La pension mensuelle moyenne de retraite d'un Sénateur, hors majoration pour enfants, est de 4442 € net.

Cherchez l’erreur. Ou plutôt les erreurs…

source : senat.fr; chiffres au 1er Octobre 2011