jeudi 20 janvier 2011

Population française en 2011

La France vient de passer le cap des 65 millions d’habitants. Sur les 10 dernières années, cela montre une progression constante de la population qui, en moyenne, augmente de 272.000 habitants par an.

En pourcentage, ce chiffre est assez marginal (environ 0,5% par an). Mais cette valeur n’est pourtant pas anodine sur l’économie puisqu’elle permet mathématiquement de créer une croissance. Mais ce n’est pas non plus sans incidence sur l’équilibre économique actuel.

Comment par exemple loger 272.000 nouveaux habitants par an dans un marché immobilier difficile (tant par le prix, par les investissements frileux ou tout simplement sur les surfaces à construire manquantes de certaines régions) ? Comment organiser les infrastructures adéquates (routes, transports en communs, écoles, hôpitaux…) ? Comment continuer à déployer et gérer les ressources indispensables à la vie en société (eau, traitement des déchets, maîtrise de la pollution) ?

Si pour certains économistes cette croissance est une bonne chose, je serais toutefois tenté de mettre un bémol. Oui, une population plus grande va créer de la valeur, mais elle épuise aussi un certain nombre de ressources naturelles qui peuvent déstabiliser un équilibre social, économique, et écologique déjà très fragile.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire