lundi 31 janvier 2011

PTZ+ : À quoi avez-vous droit ?

Avez-vous droit à ce fameux PTZ+ (Prêt à taux zéro +) ? À combien peut-il s’élever ? Toutes les réponses sur le simulateur officiel mis en ligne par le ministère de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement.

image

Quelles sont les banques les moins chères ?

L’enquête annuelle CLCV-Mieux Vivre Votre Argent concernant les tarifs bancaires vient de sortir. On retiendra que :

- 9 caisses régionales du Crédit Agricole sont dans le top 10 des banques les moins chères (hors banques en ligne) pour un petit consommateur. La dixième étant la Caisse d’Épargne d’Île-de-France.

- Dans le top 10 des banques les plus chères (hors banques en ligne), toujours pour ce profil « petit consommateur », 9 d’entre-elles sont situées dans les départements d’outre-mer. La dixième étant la Banque Populaire du Macif Central.

- Les banques en ligne sont en moyenne 56% moins chères que les banques traditionnelles pour ce même profil « petit consommateur »

- Boursorama banque, Fortuneo et ING Direct, sont les banques en ligne les moins chères sous conditions d’un montant minimal de revenus.

(Source : CLCV)

vendredi 28 janvier 2011

Free, TV et données personnelles

Comme tous les opérateurs se justifiant d’une modification de la TVA, Free a augmenté ses tarifs. Pour les abonnés dégroupés, il en coûte par défaut environ 2€ de plus par mois pour le même bouquet de services. Toutefois, si l’abonné veut rester à l’ancien tarif, sous la barre des 30€, il a la possibilité de résilier l’option TV dans son espace abonné du site free.fr.

C’est ce que j’ai fait, le 22 janvier, dès que cela a été possible. J’ai alors décoché la case me donnant accès au service télé que je n’ai jamais vraiment utilisé et qui a toujours été pour moi superflu (pour ne pas dire même parfois inutilisable tant le débit rendait à une époque ce service détestable).

En faisant cette opération qui n’est, soit dit en passant, pas forcément visible ni facile à trouver, j’ai découvert au hasard de ma navigation une option «Bénéficier des informations commerciales de Free et ses partenaires

» dans laquelle la case « Oui je souhaite bénéficier des informations commerciales de la société Free et de ses partenaires » était cochée par défaut. J’en ai donc profité pour passer cette option à « Non, je ne souhaite pas… » .

Et hier, 27 janvier, je reçois dans ma boîte aux lettres un courrier commercial de Free en partenariat avec Canal+, voulant m’offrir de la télé gratuite pendant quelques temps. Ce papier étant posté le 24 janvier, soit après que j’aie décoché mes options de télé et que j’aie demandé à ne plus être dérangé par les partenaires Free.

Alors, hasard du calendrier ? Ou bien un non-respect manifeste des données personnelles de la part de Free ? Personnellement, je ne crois pas aux hasard lorsqu’il s’agit vendre. Mais enfin… je vals leur laisser pour le moment le bénéfice du doute…

jeudi 27 janvier 2011

Sacs en plastique taxés en 2014

À partir du 1er janvier 2014, les sacs en plastique à usage unique que l’on peut encore distribuer aux caisses de certains magasins seront considérés comme des produits issus d’une activité polluante. Ils seront alors taxés à 10€ par kilogramme.

En revanche, cette mesure ne s’applique pas aux sacs plastiques biodégradables, constitués au minimum de 40 % de matières végétales.

mercredi 26 janvier 2011

Piratage internet et télé connectée

Tout juste sortie du MIDEM, la presse économique faisait le point ces derniers jours sur l’état du marché des média. Et, le même jour dans le même journal, on pouvait lire à quelques pages d’intervalle deux articles intéressants.

Le premier était sur le piratage, faisant état que la moitié des français pirate du contenu sur internet, majoritairement pour une raison de coût.

Le second était sur la télévision connectée à internet, sorte d’eldorado du constructeur d’équipements électroniques au moyen duquel il se verrait bien maximiser ses revenus en proposant des contenus audio et vidéo premium.

Voilà donc un beau paradoxe ! On tente de proposer au consommateur toujours plus des services payants, qu’il n’est de toute façon pas prêt à acheter.

Le consumérisme poussé à son paroxysme, en quelques sortes… Le tout élaboré par des gens issus d’écoles de commerce qui pensent d’abord au chiffre d’affaire qu’ils peuvent mathématiquement dégager de leur pseudo innovations, avant même de penser aux réalités de marché et aux besoins du client. Comme le résume très bien un directeur marketing cité dans l’article : « La télé connectée n’est pas une demande du public. C’est un service supplémentaire qu’on lui offre ». On a tout dit.

mardi 25 janvier 2011

Recensement, vie privée et statut matrimonial

Un agent de ma commune est passé hier chez moi pour m’apporter les documents nécessaires au recensement. C’est, paraît-il, une démarche obligatoire. Je n’avais d’ailleurs pas l’intention de me soustraire à ce type de sondage car je trouve que c’est une bonne chose pour un pays que de connaître en détail sa population.

Mais en lisant les documents qui m’ont été remis, j’ai pu constater à quel point cette enquête est intrusive et mal ficelée. Que l’on me demande le nombre de personnes qui compose mon foyer et que l’on me demande dans quel environnement je vis, pourquoi pas, tant que l’on reste dans l’idée d’avoir des statistiques sociales et démographique plus précises. Mais que l’on me demande les noms des personnes vivant sous mon toit, ou les nom et coordonnées de mon employeur, non ! C’est, à mon sens, une certaine intrusion à des données que j’estime privée et dont je n’ai pas vraiment de garantie sur la tenue de sa confidentialité. Et par ailleurs, un certain nombre de ces données sont déjà en possession de l’état, en l’occurrence du ministère des finances, qui sait déjà dire si je suis propriétaire ou locataire, qui connaît également précisément ce qu’est mon logement, ma famille, mon employeur, etc.

J’ai donc du mal à comprendre pourquoi, dans un pays où les finances sont au plus mal, on continue à reposer à grands frais des questions dont on connaît déjà les réponses. À moins que ce recensement ne soit en quelque sorte l’organe inquisiteur qui, croisé avec les données déjà existantes en possession de l’état, permettent de traquer les derniers recoins d’une vie privée ou fiscale qui saurait encore garder quelques secrets.

À tout le moins, on fera peut-être un jour en sorte que les questions collent à notre époque. J’en veux pour preuve cet encart concernant le statut matrimonial, qui ne propose que les choix « célibataire », « marié », « veuf » ou « divorcé » : Certains gratte-papiers faiseurs de sondage auraient pu, par exemple, savoir qu’il existe également une catégorie « PACS », mise en place depuis 1999…

image

jeudi 20 janvier 2011

Population française en 2011

La France vient de passer le cap des 65 millions d’habitants. Sur les 10 dernières années, cela montre une progression constante de la population qui, en moyenne, augmente de 272.000 habitants par an.

En pourcentage, ce chiffre est assez marginal (environ 0,5% par an). Mais cette valeur n’est pourtant pas anodine sur l’économie puisqu’elle permet mathématiquement de créer une croissance. Mais ce n’est pas non plus sans incidence sur l’équilibre économique actuel.

Comment par exemple loger 272.000 nouveaux habitants par an dans un marché immobilier difficile (tant par le prix, par les investissements frileux ou tout simplement sur les surfaces à construire manquantes de certaines régions) ? Comment organiser les infrastructures adéquates (routes, transports en communs, écoles, hôpitaux…) ? Comment continuer à déployer et gérer les ressources indispensables à la vie en société (eau, traitement des déchets, maîtrise de la pollution) ?

Si pour certains économistes cette croissance est une bonne chose, je serais toutefois tenté de mettre un bémol. Oui, une population plus grande va créer de la valeur, mais elle épuise aussi un certain nombre de ressources naturelles qui peuvent déstabiliser un équilibre social, économique, et écologique déjà très fragile.

mercredi 19 janvier 2011

Tarifs SNCF en hausse.

Certains vont (encore) dire que je vais (encore) taper sur la SNCF. Et ils auraient raison. Mais je crois que cette entreprise fait le maximum pour qu’on l’égratigne. Il ne s’est pourtant pas passé 15 jours depuis que je parlais des dysfonctionnements du mammouth sur fer. Et, aujourd’hui, on nous annonce une nouvelle augmentation de ses tarifs d’au moins 2%.

C’est en effet toujours facile d’augmenter ses tarifs. On peut même les justifier par un besoin d’investissement ou de modernisation et on peut toujours les faire approuver par un état actionnaire complaisant. Et puis, la pilule passera peut-être auprès du consommateur ; de toutes façons, il est sur un marché captif.

Je suis toutefois convaincu qu’avant de répercuter une augmentation sur le consommateur final, une entreprise digne de ce nom se serait d’abord posé les vraies questions de son fonctionnement et de l’optimisation de son service. Et donc de sa rentabilité. C’est ce que la SNCF ne fait visiblement pas. Oh, certes, on nous met un chargé de communication devant des journalistes pour nous faire un mea culpa de façade sur le fiasco du Strasbourg-Port-Bou (vous savez, là où on a fait monter un cheminot de Lyon à Dijon en taxi). Et puis 15 jours après, on annonce de nouveaux tarifs qui évitent surtout de se remettre profondément en cause.

La SNCF, c’est un peu comme cet état français qui préfère ponctionner toujours davantage d’argent plutôt que de réduire ses coûts et résoudre ses aberrations de fonctionnement. Une entreprise bien française en somme…

mardi 18 janvier 2011

Utilisateurs de Facebook

Facebook est le phénomène sociologique du moment. Près de 600 millions de personnes sur cette planète semblent d’ailleurs partager cet entrain pour ce réseau social, même si certaines cultures sont pourtant plus perméables que d’autres. Au Japon par exemple, seuls 2% des internautes sont inscrits sur Facebook alors qu’ils seraient 60% aux États-Unis (cette faible pénétration japonaise s’expliquant entre autres par une forte concurrence des acteurs locaux : Mixi, Gree et Mobage Town).

image

Toujours est-il qu’il est assez drôle de jeter un œil sur les portraits des 20.000 premiers inscrits à Facebook. Sans pour autant tomber dans la caricature et le délit de faciès, je serais tout de même tenté d’affirmer qu’ils ont tous de bonnes têtes… d’américains :

http://www.gquizz.com/bakefoos/

lundi 17 janvier 2011

CVA Direct - Achat d’or - Les marchands de misère sont de retour

clip_image002

Nous vous parlions récemment de cet acheteur d’or qui commençait à investir les publicités télévisées. Un autre de ces marchands qui grossissent sur le terreau de la crise, CVA Direct, vient également de s’offrir de l’espace pub télé, avec les même slogans pitoyables.

Toujours est-il que celui propose tout simplement qu’on l’appelle au 0.892.quelque-chose, numéro valant la modique somme de 34 centime la minute pour recevoir son pack gratuit pour envoyer ses bijoux en or… Paradoxal, non ?

image

Carte bancaire prépayée

La carte bancaire prépayée arrive. Vide, elle coûtera entre 8 et 15 euros et s'achètera chez un buraliste, une station service ou un marchand de presse. Il suffira ensuite de la charger par chèque, virement ou espèces.

L’idée est bonne puisqu’elle permet d’ouvrir le marché du paiement par carte à certaines populations ne pouvant le faire à ce jour tout en contrôlant leur dépenses : Jeunes sans compte en banque, interdits bancaires, personnes sous tutelle, etc.

Toutefois, je me demande dans quelle mesure l’échec cuisant de Moneo pourrait ne pas se perpétuer dans ce type d’expérience similaire…

Par ailleurs, j’émets quelques réserves sur l’application détournée qui peut être faite par ce type de carte qui permettra également à tout fraudeur de brouiller un peu plus les pistes.

Un exemple très simple : pour réserver un nom de domaine ou héberger un site internet dont les contenus seraient illégaux, tendancieux, ou voulant échapper à tout contrôle, il suffira d’utiliser cette carte pour se retrouver relativement transparent à toute autorité.

Autre exemple, tout délinquant souhaitant blanchir de l’argent de petits trafics en réinjectant sont argent liquide illicite dans des achats anonymes sur internet le fera à moindre frais.

Attendons donc quelques mois avant de voir si cette idée est une vraie innovation.

3D sans lunettes

Peut-on regarder un contenu vidéo 3D sans lunettes spéciales ? Voici une réponse avec cette belle innovation :)

jeudi 13 janvier 2011

Kinder surprise interdit aux USA

imageOn croyait nos amis américains être parfois de grands enfants, mais finalement, ils n’aiment pas tant que cela les friandises. Selon Radio Canada, une canadienne qui passait la frontière américaine avec sa voiture s’est vue fouiller son véhicule. Jusque là, rien d’anormal, la fouille ayant été ordonnée au hasard.
Les douaniers ne s’y sont pourtant pas trompés puisqu’ils ont découvert un produit illégal qui lui a aussitôt été confisqué : un Kinder Surprise ! Eh oui ! Les États-Unis interdisent l’ajout de substances non alimentaires dans les confiseries ; ce qui fait donc du Kinder Surprise un produit interdit sur le sol américain de par la présence du jouet qu’il renferme.
Si cette conductrice avait été prise avec son Kinder sur le territoire américain, elle aurait été passible d’une amende de 300$. Et je n’ose même pas penser à celui qui importerait une galette des rois…
Et à côté de cela, la barbaque aux hormones ou les produits OGM sont tout à fait licites. Quel pays merveilleux…

mercredi 12 janvier 2011

Tarifs du Duplex A86 entre Vélizy et Rueil Malmaison

Récemment s’est ouvert autour de Paris le « Duplex A86», dernier tronçon en tunnel de l’autoroute A86 reliant Versailles à Rueil-Malmaison et permettant à présent de faire enfin le tour de l’agglomération parisienne sans passer par le périphérique. Le but clairement annoncé de ce tronçon est de désengorger Paris et il est vrai que le tracé permet de relier quelques points stratégiques de l’ouest parisien (La Défense, notamment) sans prendre des axes habituellement surchargés.

Ce tronçon qui a coûté excessivement cher à construire est payant et est exploité par Cofiroute. Rien d’étonnant d’ailleurs, le français est malheureusement habitué à payer ce genre de prestation (existant déjà sur Lyon, par exemple). Et sur ce Duplex A86, les tarifs sont modulés en fonctions des heures de la journée. On pourrait donc s’attendre à ce que les prix soient moindres aux heures de pointes, afin justement de fluidifier le trafic dans la région en incitant les automobilistes à emprunter ce tunnel plutôt que de s’entasser sur les autres axes.

Et bien non. C’est tout le contraire.

Le prix fort est appliqué justement dans la plage 7h-10h et 16h-21h du lundi au vendredi ! Et il vous en coûtera 9€ par trajet. Soit 18€ pour un conducteur voulant faire l’aller-retour dans sa journée de travail. Oh, certes, des abonnements existent, mais n’allant que jusqu’à 35%. Il en coûterait donc environ 2500 € par an à tout automobiliste décidant de s’abonner pour emprunter le tunnel quotidiennement afin d’aller bosser. Autant dire que ça n’arrivera donc jamais.

En revanche, on pourra ne payer que 2€ par trajet lorsqu’on circule entre 22h et 6h du matin. Cela pourra satisfaire peut-être quelques parisiens rentrant de week-end, désireux de gagner quelques minutes.

image

Ah, petite précision également : pour des raisons techniques et de sécurité, ce tunnel est interdit aux motos, véhicules GPL… et camions.

Pour toutes ces raisons, je doute fort que ce bout d’autoroute, qui était pourtant une bonne idée, ne désengorge jamais les abords de la capitale. Cela me fait penser au tunnel de Sainte-Marie-aux-Mines entre les Vosges et l’Alsace qui, malgré son tracé idéal, ne trouve pas sa clientèle tellement ses tarifs sont dissuasifs.

mardi 11 janvier 2011

Se prendre en photo sans demander à personne

On connaissait les bras articulés pour se gratter le dos (ou autre) ; on a aussi inventé le bras articulé pour se prendre en photo. Si ça c’est pas de l’innovation pour le consommateur…

image

image

lundi 10 janvier 2011

Quels sont les tarifs d’un taxi ?

Tarifs maximum autorisés, valables au 1er janvier 2011 :

  • Prises en charge : 3,43 €
  • 0,94 € du kilomètre
  • 31,58 € de l’heure d’attente ou de marche lente.

Tarif minimum de la course (suppléments inclus) : 6,20 €

Des suppléments sont également possibles pour :

  • Une course sur route enneigée ou verglacée avec une utilisation effective d’équipements spéciaux ou de pneus hiver
  • Une prise en charge dans les gares, les ports ou les aéroports
  • un 4e passager adulte, des animaux ou des bagages.

Tous ces tarifs doivent être affichés dans le véhicule.

dimanche 9 janvier 2011

Musique sur iPad et iPhone

Lorsqu'un groupe utilise des outils actuels pour faire de la musique.

Très 80s (voire très Charlie Oleg) tout de même, mais le résultat vaut tout de même d'y prêter une oreille.

samedi 8 janvier 2011

RapidCity : le trafic routier en vidéo

Et si l’on regardait réellement le trafic via les caméras installées sur le réseau routier ? RapidCity vous propose ce type de service autour de Paris.

image

vendredi 7 janvier 2011

Formation obligatoire des conducteurs de motos et scooters

Depuis le 1er juillet 2011, tous les titulaires du permis B qui souhaitent se mettre au deux-roues et trois-roues entre 50 et 125 cm3 pour la première fois doivent suivre une formation obligatoire de 7 heures. C’est une mesure sage qui rappelle que la prudence ne suffit pas sur la route et qu’il faut aussi savoir maîtriser son engin.

Mais cette mesure sera-t-elle réellement suivie ? Personnellement j’en doute si j’en crois ce que risquent les contrevenants : en cas de contrôle de police, le conducteur devra en effet présenter sont certificat de formation (ou son relevé d’assurance s’il conduisait une moto ou un scooter dans les 5 ans avant que la loi ne soit mise en œuvre) et en sera pour une amende de 4ème classe s’il n’a pas respecté cette réglementation. Ce qui veut dire un PV de 135 euros.

Sachant que l’heure de conduite en moto-école doit bien valoir dans les 40 euros de l’heure, cela correspond donc à une formation obligatoire valant environ deux fois le prix d’un seul PV. Autant dire que beaucoup de petits malins du porte-monnaie (mais pas forcément si malin si l’on considère le prix de leur vie) auront vite fait le calcul : Le (faible) risque de se faire prendre par la police en infraction est économiquement plus rentable.

Encore une loi qui, en l’état, n’aura que peu d’effet.

jeudi 6 janvier 2011

Starbucks Coffee s’offre un nouveau logo

image

Étrange choix pour le leader mondial du café au goût globalisé et aseptisé, celui de changer son logo en y supprimant même le nom de sa marque.

Star Wars Galactic Batte Game : tout en anglais

Peut-être avez-vous vu cette année le Père Noël offrir des figurines de Star Wars à des enfants de votre entourage. Peut-être même le Père Noël s’est-il fourni chez Hasbro, l’un des leaders mondiaux du jouet, en portant son choix sur la catégorie Star Wars Galactic Batte Game. Nom anglophone étrange pour un petit français, non ?

Mais le plus étonnant est d’observer un enfant ouvrir ce jouet qu’on vient de lui offrir ; il contient à la fois une figurine de la série Star Wars, ainsi que des cartes à jouer dont le contenu est également exclusivement rédigé en anglais. Par conséquent, l’enfant ne comprenant rien au contenu de ces cartes ne jouera qu’avec la figurine en délaissant l’autre partie du jeu.

imageimage

Voilà un bon exemple de produit mal globalisé, qui a non seulement raté sa cible, mais qui en plus semble en dehors des clous par rapport à la loi Toubon qui prône pourtant une traduction du contenu destiné aux consommateurs. Après tout, pourquoi se faire chier quand on est un fabricant international de jouets : Les clients ne sont que des enfants et le Père Noël se montre indulgent…

mercredi 5 janvier 2011

Evolution du prix du gaz

Évolution du prix total de 100 kWh de gaz naturel, abonnement inclus (*), en euros, pour un ménage utilisant le gaz pour le chauffage, l’eau chaude et la cuisson pour un grand appartement.

Ce coût est passé de 3,51€ en 2000 pour atteindre 5,73 en 2009. Soit une augmentation de 63% sur la période, ou bien une augmentation de 18 points par an, en moyenne.

image

(* sur une base annuelle de 23,26 MWh, au tarif B1)
Sources : ministère du développement durable.

mardi 4 janvier 2011

Dysfonctionnements à la SNCF : et la banlieue dans tout ça ?

Depuis quelques semaines, les média relèvent certains dysfonctionnements de la SNCF. Tout a commencé par des retards techniques liés aux intempéries. Puis il y a eu cette histoire de train mettant plus de 24 heures pour faire Strasbourg-Nice. Et, à nouveau, on parle aujourd’hui d’une erreur d’aiguillage qui a interverti des rames sur les destinations Nantes et Rennes. Et nos politiques de prendre la parole sur le sujet, histoire de montrer que l’on se soucie du voyageur et, accessoirement, qu’on a toujours un œil d’actionnaire sur la vie du rail.

Soit.

Mais ce que je trouve plutôt paradoxal, c’est que l’on continue à passer sous silence le dysfonctionnement quasi-total du réseau ferré de banlieue parisienne. Celui qu’empruntent des millions de gens chaque jour et qui, eux aussi, sont confrontés à des pannes, à des excuses bidons, à des cheminots qui oublient de se lever pour prendre leur service, à des retards multi-quotidien pour tout et pour rien. Et c’est cela tous les jours. Mais là, point de journaliste car tout se passe bien au-delà du périph. Point de politiques non plus (sauf en période d’élections, pour distribuer des tracts sur les quais) pour constater que l’on a encore du mal à considérer l’usager du train pour un client.

lundi 3 janvier 2011

Réveillon global

Le réveillon du jour de l’an a été pour moi une expérience consommateur intéressante. J’ai choisi et acheté les mets que je désirais préparer à mes convives et c’est en arrivant devant les fourneaux et en déballant tous les ingrédients que j’ai pour la première fois ressenti un réel malaise à propos de la provenance des produits que j’avais sous le nez. Si j’avais choisi des huîtres de Marenne-Oléron pour la qualité que je leur prête, je n’avais, je l’avoue, pas fait attention en rayon aux autres origines. Certes, lorsqu’on choisit de la langouste, on s’imagine bien qu’elle n’est pas nécessairement bretonne. Celle-là provenait des Bahamas. On pourrait naïvement croire qu’un rôti de cerf serait le produit d’un élevage français. Point du tout ; la bête venait de Nouvelle Zélande. Ma pire surprise à été de découvrir un peu par hasard que les cèpes surgelés de chez Picard avaient fait le voyage depuis la Chine. Là, les a priori prennent le dessus et l’on se demande même si l’on va commencer à les cuisiner.

Le tout était pourtant délicieux. Mais avec tout de même ce petit arrière goût d’empreinte carbone. Un réveillon globalisé, en somme.