vendredi 24 décembre 2010

mardi 21 décembre 2010

Spot anti-tabac

Nouveau spot publicitaire du Comité National Contre le Tabagisme (CNCT)

"Quand un fumeur disparaît, l’industrie du tabac est prête à tout pour le remplacer. Et vise les enfants de plus en jeunes."

Adolescents et jeu video

Les adolescents sont-ils des junkies de la console ? Pas tant que cela si l’on en croit l’analyse dévoilée par le magazine Regards sur le numérique. Ils préfèrent de loin consacrer leur temps libre à leurs proches, au surf sur internet ou à envoyer des SMS. On y apprend également que parmi les adolescents, 32% sont des hard-gamers contre 8% de hard-gameuses… Le jeu vidéo serait-il plutôt un truc de garçon ? Ou bien ne serait-il tout simplement pas assez attractif pour les filles ?

lundi 20 décembre 2010

Meteo.fr et Transilien.com : Si t’as besoin de rien…

Lorsqu’il y a des intempéries sur l’Île-de-France, beaucoup d’internautes ont le même réflexe : regarder les conditions sur le site de Météo France et faire un point sur l’état du trafic SNCF sur le site Transilien. Et il y a une constante inéluctable pour ces deux outils : ils deviennent rapidement très lents, voire inaccessibles, lorsque le nombre de visiteurs est trop important. On notera, une fois de plus, l’incapacité de telles grandes entreprises à dimensionner l’information pour un flot important de clients. Cela me rappelle France.fr

Le pompon revient tout de même à Transilien pour sa capacité à communiquer, sans prendre le risque d’informer réellement sur la situation réelle :

Des conditions climatiques dégradées perturbent la circulation des trains sur le réseau Transilien. Des retards, des modifications de desserte, ainsi que des suppressions ponctuelles sont à prévoir.

image

Soupir.

dimanche 19 décembre 2010

Le spam de la semaine

image

Même une traduction automatique est capable de mieux. Décidément, ces pseudo-pirates me feront toujours autant sourire…

vendredi 17 décembre 2010

À combien est le SMIC ?

Le SMIC sera revalorisé de 1,6 % à compter du 1er janvier 2011. Le taux horaire passera donc à 9 euros, contre 8,86 euros actuellement.

Un salarié à plein temps (35 heures) sera alors payé 1 365 euros brut par mois, au minimum.

mercredi 15 décembre 2010

Qu’est ce qu’un palace ?

Palace, ça c’est Palace ! Oui, mais au fait, c’est quoi un palace ?

C’est avant tout un hôtel 5 étoiles auquel on attribue une distinction s’il remplit les critères obligatoires d’un 5 étoiles plus tous les critères optionnels pour ce 5 étoiles. Parmi lesquels il doit disposer, par exemple, de chambres d’au moins 30 m² pour 2 personnes, de télés écran plat dans chaque chambre, d’un espace fitness, d’une salle de réunion d’au moins 15 personnes, d’un spa, d’un bureau de change, d’un personnel d’accueil trilingue, d’un coiffeur, d’un service de garde d’enfants, de la mise à disposition de fauteuil roulant, etc. etc.

Mon service préféré : la réponse dans un délai de 5 sonneries lors d’une réservation aux heures d’ouverture de l’accueil.

mardi 14 décembre 2010

Mandataire Peugeot : Le service commercial ni service, ni commercial

Les marchands de bagnoles sont, avec les agents immobiliers, une des rares espèces à avoir passé les âges sans trop se remettre en question quant à la relation commerciale qu’ils peuvent entretenir avec les consommateurs.

Récemment, j’ai voulu passer par un mandataire via lequel je pensais acheter une voiture neuve, en espérant profiter d’une reprise de mon véhicule actuel, condition nécessaire au nouvel achat. Après des recherches sur internet et des conseils de personnes avisées, je suis tombé sur le site web d’un gros concessionnaire Peugeot qui, comme par hasard, est situé à la sortie de Sochaux. Appelons-le AutoMesGenoux. Le site semble sérieux, les offres alléchantes. J’appelle. Je tombe alors sur une commerciale à qui j’explique mes besoins, demande un devis pour un véhicule et demande également quelles sont les conditions de reprises. Elle m’explique que la reprise est possible, mais soumise à l’accord de la direction commerciale, en fonction de la marque et de l’âge de la voiture en question. Elle me précise que ce sont des reprises typiques d’un garage, au prix argus moins 15%, avec des moins values éventuelles en fonction des dégâts. Soit. Par contre, cette offre de reprise ne peut être faite que sur place et que donc, habitant très loin, ce ne sera que lorsque je viendrai récupérer mon véhicule neuf que la concession me fera une offre et que, si celle-ci ne me convient pas, je suis libre de repartir avec mes deux véhicules. En ce qui me concerne, c’est un peu mettre la charrue avant les bœufs puisque, comme beaucoup de gens, la reprise est une condition à un nouvel achat et non deux actes séparés et indépendants. Passons. Je lui demande tout de même de me donner les tarifs approximatifs de ce que pourrait valoir ma bagnole, histoire que je me fasse une idée plus précise du budget.

La commerciale commence donc par prendre toutes mes coordonnées, postales et mail. Puis elle me demande mon choix pour faire le devis de la voiture neuve, et enfin elle prend le pedigree complet de ma voiture actuelle pour lequel elle demandera l’avis de sa direction commerciale. Je suis confiant, ma voiture est une Peugeot récente, équivalente à ce que je veux racheter. Et cette dame de me dire que je recevrai bientôt les informations.

L’information arrivera en effet par mail dans les 24 heures qui suivent. Je suis donc satisfait de la rapidité. Un devis est en pièce jointe et correspond à ce que j’ai demandé. Puis un autre mail arrive dans la foulée concernant la reprise. Je vous en livre le contenu :

Suite à notre conversation téléphonique, nous vous confirmons que nous pouvons envisager la reprise de votre Peugeot […] aux conditions générales de l’Argus inscrites en caractères gras sur le journal officiel (Argus moins 15% pour frais et charges professionnels, moins les éventuels frais de remise en état).

Restant à votre disposition,

Nous vous prions de croire…[blabla…]

La Direction.

Ils peuvent envisager la reprise –Ok-, « aux conditions générales de l’Argus inscrites en caractères gras sur le journal officiel ». Et bien ça c’est de l’information ! précise, détaillée, professionnelle, donnant une vraie approximation… C’était bien la peine de me demander toutes les infos sur ma voiture…

Le lendemain, je recevrai cette même exacte lettre par courrier postal. Et même si la nuit porte conseil, dit-on, je n’ai toujours pas d’idée du prix à la louche que l’on voudrait bien me donner pour ma bagnole. Je choisis donc de répondre au mail reçu en indiquant que je ne suis pas un professionnel, et qu’il serait appréciable qu’on me donne au moins la valeur de cet argus inscrit en caractères gras sur le journal official, ainsi que ce que peuvent généralement représenter des frais de mise en état. Même sans engagement, cela permettrai d’aller plus loin –ou pas- dans l’acte d’achat.

Une semaine plus tard, sans aucune réponse de la part d’AutoMesGenoux, je relance ma demande ; à laquelle j’obtiens –cette fois rapidement - la réponse suivante :

Bonjour

Comme je vous l'ai expliqué par téléphone, nous ne pouvons vous donner un montant pour votre reprise car nous ne connaissons pas le véhicule.

Il faut vous baser sur l'argus qui parait dans les kiosques ou sur internet, ce qui vous donnera déjà une base sur le montant de la reprise.

Cordialement

Bien. Je crois que l’on va en rester là avec un commerçant décidément peu enclin à la relation commerciale. Il faut croire que ces marchands n’ont pas réellement besoin de faire d’efforts pour vendre. C’est plutôt une bonne nouvelle pour un marché automobile que l’on dit régulièrement mourant. Au mieux, j’aurais aimé que l’on me dise directement et franchement que la reprise de véhicules d’occasions ne fait pas partie de la stratégie de vente d’AutoMesGenoux. On aurait gagné du temps.

À noter également que peu de temps après avoir confié mes coordonnées à ce concessionnaire, j’ai reçu quelques spams relatifs à l’automobile. Pur hasard ? Ou bien AutoMesGenoux aurait-il monnayé en un rien de temps mes données personnelles ? Ce sera sans doute le seul revenu qu’ils pourront en effet tirer de ma clientèle…Bah, il y a d’autres mandataires. Et puis d’autres marques de voitures.

lundi 13 décembre 2010

Détartrage Nespresso gratuit et écologique

Après quelques mois d’utilisation, il n’est pas rare de voir la pression de sa machine Nespresso faiblir étrangement. C’est notamment visible en sortie de la buse d’eau chaude, bien que cette faiblesse qui se fait lentement avec le temps ne se remarque que lorsqu’on en est arrivé à un blocage total de la machine. La raison ? Le tartre qui s’installe dans le circuit d’eau et qui limite la pression !
Bien entendu, Nespresso vend un kit de détartrage permettant de résoudre le problème. Mais pourquoi mettre fort cher dans une solution chimique alors que l’on peut arriver au même résultat à un prix dérisoire et avec une formule parfaitement écologique ? La solution est très simple : utiliser du vinaigre d’alcool.

Comment faire ?

Videz le réservoir d’eau de votre machine Nespresso et mettez 20 cl de vinaigre blanc. Faites chauffer la machine et faites couler l’eau alternativement par la sortie principale (celle du café) et par la buse latérale, par petites touches de quelques secondes. Entre chaque coulée, attendez quelques secondes que la machine chauffe à nouveau. Quand le réservoir est presque vide de vinaigre, arrêtez votre percolateur et laissez agir pendant 30 minutes le vinaigre encore présent dans le circuit d’eau. Remettez ensuite 20 cl de vinaigre et renouvelez l’opération.
Enfin, rincez le réservoir, remplissez-le entièrement d’eau claire, et faites couler la totalité de son contenu afin de purger les restes de vinaigre et de tarte.
Vous aurez au final un machine comme neuve, sans mettre un seul centime dans un kit de détartrage plus ou moins efficace !

vendredi 10 décembre 2010

Niches fiscales : les vrais besoins de rabot

Parmi les (vraies) niches fiscales, il en est une dont on parle très peu : les défiscalisations applicables dans certains départements ou communautés d’Outre-mer, parfois appelé le Girardin industriel. Ce dispositif a pour but de favoriser les investissements dans le domaine de l’immobilier, industrie ou les services. Il est complexe et ne s’adresse finalement qu’à de fort placements, donc à des personnes ou entreprises soumises à un fort impôt.

Et tout ne serait finalement que juste, si l’investissement et le risque encouru permettait de financer des activités que l’état ne peut prendre en charge. Quitte à ce que l’investisseur s’y retrouve légèrement.

Or on s’aperçoit que les rendements sont particulièrement attractifs dans ce cas. Un exemple relevé par la Cour des comptes établit que pour un investissement à fond perdu dans l’immobilier de Wallis et Futuna, pour une valeur de 10.000 € en 2007, l’allégement d’impôt était de 16.300 € sur l’année 2008, soit un rendement de 61,4 % net d’impôt. Sans risque.

À l’heure ou on nous parle de raboter certaines niches qui vont rapporter trois euros six sous, peut-être serait-il malin de commencer par réduire ce type de dépenses publiques outrageuses.

jeudi 9 décembre 2010

Forfait SFR, le marketing torturé

Au détour d’un spot de pub, j’ai découvert que SFR proposait une offre appelée Illimythics 5+ XXL.

Illimythics 5+ XXL…

Alors ça c’est du nom ! C’est là où je me dis qu’il y vraiment des markéteux torturés pour choisir (ou valider, ou pire, inventer) ce type de dénomination ridicule.

mercredi 8 décembre 2010

Le chaos des banques

À quoi pourrait ressembler le chaos Allemagne ? Et s’il s’appliquait à la finance ? Réponse humoristique par la publicité avec un affichage de “Bank Forum” qui n’est d’ailleurs pas une banque allemande, mais ukrainienne.

image

mardi 7 décembre 2010

Chiffres du degroupage total en France

La France compte 10,5 millions de lignes dégroupées. 8,7 millions d’entre elles sont en dégroupage total.

Techniquement, il y a pourtant un potentiel de dégroupage de 82% du nombre total des lignes (35,5 millions de lignes fixes au total). Les opérateurs peuvent donc encore accroître leur marché du dégroupage sur près de 19 millions de lignes.

lundi 6 décembre 2010

Tourisme Cuba : publicité autentica !

Quelques chaînes de télévision diffusent en ce moment un spot publicitaire faisant la promotion du tourisme à Cuba. Je prête rarement un œil attentif à ce genre de clips, d’ordinaire soporifiques et faisant l’apologie d’un farniente insipide.

Ce nouveau clip de la campagne « Autentica Cuba » est pourtant tout l’opposé puisqu’il met en avant la vraie vie cubaine au travers de ses paysages, mais aussi sa culture et d’une certaine joie de vivre. Bref, la présentation d’un vrai pays au travers de son peuple, le tout réalisé avec très belles images. Enfin une pub qui fait rêver. Enfin un clip qui donne envie de découvrir un pays !

Voici la version longue de cette publicité


vendredi 3 décembre 2010

Taxe sur les chiens

Sur les différents logements que j’ai habités dans ma vie, il n’y en a pas un qui ait échappé à cette loi de la société : Il y a toujours quelqu’un pour faire négligemment chier son chien devant l’entrée. Et pourtant j’ai toujours habité dans des communes équipés de caniveaux (modernité, hein ?). Ce matin encore... Pourtant, il n’y a pas de chien errant dans le quartier ; Juste des propriétaires de clébards tout heureux que leur truc à poils ne salisse surtout rien dans leur bel intérieur. Plutôt donc le laisser poser son colombin au grand air, loin de ses propres pelouses et de ses voisins les plus proches. Et plutôt tourner la tête lorsque la bête, du bout de sa laisse, commence à courber son train arrière. Puis, surtout, ne pas ramasser.

Puisque le français amateur de beautés canines ne semble pas prendre conscience de ses incivilités ni du manque d’hygiène qu’il contribue à propager, je crois qu’un seul remède peut lui faire prendre conscience de son manque de savoir vivre : la taxe, celle qui ennuie, qui fait mal, qui dérange, que l’on considère comme injuste parce qu’elle vous touche vous et pas les autres, celle qui ne résout rien à priori, si ce n’est de dissuader d’avoir un chien. Dès lors que le français paiera un impôt annuel pour son toutou, il prendra davantage conscience de ses devoirs. Et à défaut d’avoir des trottoirs propres, on aura peut-être davantage de moyens pour les nettoyer. Cela régulera par ailleurs la population canine chez les particuliers ; au mieux, cela évitera à des crétins de prendre un chien pour l’abandonner aux prochaines vacances.

jeudi 2 décembre 2010

Publicité pour le porc et le veau

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les syndicats des professionnels de la viande rivalisent d’imagination pour nous faire manger de la barbaque. 2 publicités sont depuis quelques temps à l’honneur : Une pour le porc, avec un jeu de mot dont ne voudrais même pas dans un carambar, l’autre pour le veau dont la teneur se veut décalée, voire drôle, mais qui me laisse également dubitatif. Pas sûr que ces publicités soient un argument qui me pousse à consommer, ni même me permettent de différencier ces 2 campagnes.

À défaut d’une viande maigre, on se contentera de pubs grasses.

image


http://www.leporc.com/
http://www.veausucces.com/

mercredi 1 décembre 2010

Mariage en France – statistiques

251.478 mariages ont été enregistrés en France en 2009. Malgré un pic en 2000, la baisse du nombre annuel de mariage est constante, avec une chute marquée de 5,2% en 2009.

Une femme se marie en moyenne pour la première fois à 30,7 ans et un homme à 32,8 ans. Cet âge moyen du premier mariage a augmenté d’environ deux années pour les deux conjoints depuis 2000.

72 % des mariages sont célébrés entre mai et septembre.