jeudi 11 novembre 2010

Prix carte grise par région

Bonus-malus, primes à la casse… Tels sont les artifices financiers mis en avant pour inciter le consommateur à mettre son argent dans une voiture. Et ces petits comptes d’apothicaire ont au moins le mérite de décrire un système national, qui permet au moins une comparaison des prix. Toutefois, on oublie généralement de mentionner les prix des ‘certificats d’immatriculations’ (ex cartes grises) qui, eux, suivent des lois ésotérique de la politique régionale.

Le tableau ci-dessous représente ainsi le prix au cheval fiscal en fonction de la région dans laquelle vous immatriculez votre véhicule. Entre les deux extrêmes (si l’on fait abstraction de l’exception de Mayotte), on voit qu’il y a un écart de 70% environ des tarifs. 70% !

Région / Prix du cheval fiscal (€)

Ile-de-France / 46,15
Provence-Alpes-Cote d'Azur / 44,5
Rhones-Alpes / 43
Guyane / 42,5
Auvergne / 40
Guadeloupe / 39
La Reunion / 39
Alsace / 36,5
Bretagne / 36
Limousin / 35,3
Bourgogne / 35
Haute-Normandie / 34
Languedoc-Roussillon / 34
Midi-Pyrenees / 34
Centre / 32,6
Champagne-Ardenne / 32
Franche-Comte / 32
Lorraine / 32
Nord-Pas-de-Calais / 32
Poitou-Charentes / 31,8
Pays de la Loire / 30,5
Martinique / 30
Basse-Normandie / 29,76
Aquitaine / 29
Picardie / 28
Corse / 27
Mayotte / 0

À titre d’exemple, sur la base d’un véhicule de 7 chevaux fiscaux, c'est-à-dire une voiture essence de puissance moyenne : Sur Bordeaux, il vous en coûtera 123 euros de moins qu’à Paris.

C’est en tout cas une manne pour la région Île-de-France qui, sous prétexte de financer les transports en commun pour pallier à l’engorgement de la route, doit paradoxalement avoir un certain plaisir à continuer de percevoir cette taxe…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire