mardi 19 octobre 2010

Darty : Vendeur, la fin d’une profession ?

Mon aspirateur est décédé la semaine dernière. Paix à son âme. Alors il a fallu le remplacer. Comme beaucoup de consommateurs, j’ai fait mon choix sur internet. Parmi mes critères il en était un important : Que l’appareil que je choisisse soit disponible dans un magasin d’une chaîne assez courante afin que je puisse le payer en partie avec des chèques cadeaux que j’ai reçus il y a quelques mois (bien entendu, le peu de sérieux de La Poste ne m’incite pas du tout à choisir une boutique en ligne et à lui envoyer ces titres de paiement).
Un modèle me convenant s’est finalement dégagé et, vus les autres critères, dont la disponibilité et le prix, Darty s’est imposé comme l’enseigne chez qui j’allais acheter le machin.
Ça faisait un baille que je n’avais pas mis les pieds dans un Darty pour y acheter quelque chose, et j’avais oublié à quel point la gangrène de ce type d’enseigne, c’est le vendeur.
Un rigolo à chemisette blanche, la quarantaine, sans doute un des chefs, s’est donc amené vers moi, me demandant en quoi il pouvait me renseigner.
- Bonjour, je voudrais acheter cet aspirateur, lui dis-je, en montrant du doigt le modèle que je souhaitais.
Ce monsieur a rapidement tiqué sur l’étiquette… Peut-être que la référence inscrite dessus lui a fait comprendre que sa marge était réduite ?
- Et pourquoi celui-là ? me demande-t-il.
- Parce que c’est celui que j’ai choisi.
- Ah. Mais si vous l’avez choisi, c’est que vous avez des critères, alors j’essaie de savoir.
- Oui, en effet j’ai des critères, et ce sont les miens.
- Ah. Vous avez quelle surface de sol ?
- Aucune idée. Il vous en reste en stock ou pas ?
- Vous ne savez pas quelle surface de sol vous avez ? C’est important pour le choix d’un aspirateur… finit-il par dire avec un petit sourire en coin.
Rigolo a sans doute fini par comprendre qu’il n’arriverait pas à me vendre le modèle qui arrangeait plutôt son chiffre d’affaire. Mais loin de clore sa vente, nous sommes passés à la phase « extension de garantie ».
- Et on prend l’extension de garantie de 5 ans à 50 euros ? me balance-t-il, sûr de lui, en attendant un ‘oui’ d’évidence.
Je n’aime pas ce ton affirmatif, comme s’il était déjà acquis de ma part que j’allais prendre ce service attrape-couillon coûtant le tiers du prix de mon appareil neuf, comme si mon intelligence d’acheteur me poussait inéluctablement à répondre oui.
- Non.
- Ah mais vous savez c’est important parce qu…
- Non.
- Oui, oui, j’ai bien compris que vous avez dit non, mais un flexible ou une brosse si ça se…
- Non. Pas d’extension de garantie.
Et après il m’a vendu les sacs, où bien sûr, par défaut, il a choisi pour moi les packs les plus chers…
Voilà tout ce que je déteste chez Darty : Forcer le client à acheter ce qui marge le plus, tenter de monter en gamme, rajouter des services, faire peur au client s’il ose ne pas suivre les bons conseils prodigués par leur pseudo-spécialistes. Alors, certes, ce n’est pas propre à Darty. Ce sont les trucs basiques de la vente. Enfin… de la vente telle qu’on la pratiquait dans les années 70, avec des consommateurs qui n’étaient pas encore des consommacteurs, qui avaient peu de choix dans l’information, les marques, les gammes et les enseignes. Beaucoup de secteurs ont pourtant abandonné ce type de méthodes, mais Darty, tel le vendeur de bagnole ou l’agent immobilier, s’ancre dans ces pratiques d’un autre âge, où le ton condescendant du vendeur (d’un âge certain, à vrai dire, mais n’ayant pas su évoluer) me pousse personnellement à tourner les talons immédiatement.
D’ailleurs, le plus amusant dans cet achat Darty, c’est de voir que le site darty.fr me proposait l’aspirateur au même prix qu’en magasin, avec livraison gratuite. Le multi-canal, c’est bien, mais encore faut-il avoir des facteurs différentiateurs sur chacun des canaux. Et là, le vendeur n’en est certes pas un. Aussi, je vois deux avenirs possibles pour Darty : soit de continuer comme cela et ce sera la mort du magasin (et celle du vendeur) au profit du online, soit d’économiser sur un salaire de vendeur inutile, et de baisser les prix en magasins afin de faire revenir la clientèle sur le point de vente. Dans les deux cas, ça fera disparaître cette profession sans aucune valeur ajoutée (pour le client).

9 commentaires:

  1. je ne vois pas pourquoi vous ne l'avez pas acheté sur le net plutôt que d'ennuyer un vendeur qui fait son travail.

    RépondreSupprimer
  2. @Anonyme (22/10/10 17:05): pour "que je puisse le payer en partie avec des chèques cadeaux". Car même si certains sites en ligne accèptent de tels chèques, là, j'ai une confiance zéro en La Poste pour acheminer ce genre de valeurs.
    Quant à "ennuyer un vendeur qui fait son travail"... et bien, je trouve que c'est plutôt moi qu'il a ennuyé. Mais c'est vrai, il fait son travail... d'où la conclusion du post.

    RépondreSupprimer
  3. Darty, en effet toujours prêts à nous vendre des trucs plus chers. vivement un libre service sans vendeur!

    RépondreSupprimer
  4. C'est vraiment un article stupide, moi même vendeur chez Darty (désolé, personne n'est parfait) je sais reconnaitre qu'une extension de garantie qui coute la moitié du prix de l'appareil c'est débile, après quand il y a des gogos pour prendre une extension de garantie PLUS CHERE que l'appareil (déjà vu 3 fois en 4 mois chez Darty) autant essayer, on ne va pas vous arracher la carte bleu des mains pour vous obliger à la prendre !! Après dire que le vendeur ne sert qu'a ennuyer les clients la c'est débile aussi, quand on voit des gens qui on acheté leur appareil sur le site de Darty et qu'ils viennent le retirer au magasin, quitte a se déplacer autant acheter DIRECTEMENT au magasin, ça aide un vendeur qui n'est pas payé bien cher (quoi que vous puissiez en penser avec vos à priori) et en plus ça évite d'oublier une carte mémoire avec son appareil photo par exemple ou de prendre n'importe quoi
    « - Je veux photographier du surf,
    - Mais monsieur vous avez vu le faible zoom que vous avez sur le modèle que vous avez choisi sur Internet ?! »
    Car malgré tout le vendeur c'est son boulot de conseiller les clients, faut pas voir des arnaqueurs dans tous les vendeurs ! Moi perso mon boulot ce n’est pas de vous vendre ce qui est le plus cher(c’est pas ça qui me fait avoir un meilleur salaire alors évitez d’avoir ce genre de jugement), c'est de vous vendre ce qui vous convient le mieux, après si vous n'avez que faire des conseils du vendeur, achetez directement sur internet et ne venez pas nous faire perdre notre temps en magasin !

    RépondreSupprimer
  5. "le vendeur c'est son boulot de conseiller les clients". ouais, c'est ce qu'on essaie de faire croire au client. mais pour un chef des ventes, le boulot du vendeur est de faire du chiffre. le conseil ne vient qu'apres. le vrai pb chez darty c'est qu'il faut toujours passer par un vendeur car ce n'est pas un libre service. c'est leur modele de vente; un peu dépassé aujourd'hui

    RépondreSupprimer
  6. Votre commentaire n'est pas le reflet de la vérité mais de votre interprêtation. Je suis vendeur Darty et j'ai plus intérêt à prodiguer les meilleurs conseils, en réalité à proposer au client l'outil adapté à ses besoins et à son utilisation. Cependant je suis consommateur avant même d'être vendeur et je peut affirmer que je suis revenu des achats par internet. Il n'y a pas de mystère : tout ce qui est plus cher se vaut et si c'est moins cher, vous engagez généralement votre quiétude. Et en cas de panne que fait-on? UN BON CONSEIL OUTRE CELA : lisez-bien les caractères minuscules qui régissent les sites de vente en ligne car les problèmes sont fréquents. tant que tout va bien pas de soucis mais si problème de livraison (appareil livré cassé...) vous pleurerz comme tous ceux que je ramasse chaque semaine. Enfin faites ce que vous voulez mais par pitié, marre des Leisters qui viennent prendre notre avis en rayon pour ensuite acheter sur le net comme quoi nos conseils sont futils quand cela vous arrange...

    RépondreSupprimer
  7. ça coute moins cher sur internet

    RépondreSupprimer
  8. Note de la rédaction de Clan Conso : Merci de vos commentaires concernant ce billet. Qu’ils soient positifs ou pas, la discussion est ouverte. Toutefois, nous ne pouvons publier les commentaires de certains lecteurs qui, même s’ils semblent très bien connaître la société Darty de l’intérieur, font état de problème graves. Vous comprendrez que nous ne pouvons laisser paraître des propos sans preuve avec des allégations pouvant être préjudiciables ou diffamatoires. Merci de votre compréhension.

    RépondreSupprimer
  9. J'ai été "vendeur" chez Darty et je confirme cet article.
    Les vendeurs ont souvent tendance à proposer les produits qui les rémunèrent le plus. C'est pour cela qu'ils prennent le codic(les 7 chiffres inscrits sur l'étiquette pour voir ceux que ça rapportent).
    Cette expérience chez Darty m'a un peu dégouté de la vente.
    Et si certains jeunes lisent mon message, franchement cherchez une autre entreprise.
    La vente, ça doit être un plaisir, une question de confiance (lol tu parle de contrat de confiance) et de relation , ce n'est pas "fourgé" un produit au premier pigeon qui arrive.

    RépondreSupprimer