vendredi 13 août 2010

Wifi chez Starbucks Coffee

Je n’avais jamais mis les pieds dans un Starbucks Coffee en France. Mais ayant plus d’une heure à perdre entre deux rendez-vous sur Paris, je m’étais mis dans l’idée que je pourrais passer un moment relaxant mais également studieux dans le Starbucks de l’avenue de l’Opéra. Je me souvenais avoir lu que cet endroit proposait un accès Wifi ; et c’est exactement ce dont j’avais besoin. En arrivant sur place, une petite étiquette de la devanture confirmait cette idée.
L’endroit était relativement désert en ce milieu de matinée d’un jour d’août. Je commandai un chocolat qui me donnerait le droit de travailler dans cet endroit et d’en utiliser les facilités. Ce breuvage était, disons, conforme à ce que sait faire Starbucks : saturé en sucre, gras et écœurant. Mais après tout, chacun ses goûts et je n’étais pas venu pour les qualités gustatives de la marque. Le tout pour 4€… quand même.
M’installant dans la salle du premier, je découvrais l’endroit, la décoration supposée cosy, mais surtout passée : Des fauteuils tâchés et abîmés, une table basse encore pleine de la boisson renversée du client précédent ; des coins de boiseries et de murs éclatés, un parquet ravagé par le passage des clients… bref, un endroit « chic et sale » que la multinationale sait mieux vendre qu’entretenir.
Je tentais de brancher mon PC portable pour lequel je n’avais plus trop de batterie. La première prise que je trouvais était explosée, complètement sortie de mur, fils électriques apparents. Ne voulant pas risquer de mourir électrocuté pour si peu, je trouvais la seule autre prise disponible de l’endroit.
Vint ensuite le douloureux moment de me connecter au réseau wifi. Parmi les 18 réseaux disponibles dans ce quartier assez dense de la capitale, je n’en vis aucun qui correspondait réellement à la marque Starbukcs. Je tentais alors de me connecter à quelques uns des réseaux non protégés auxquels je pouvais accéder. Mais aucun ne me permettait une réelle connexion. Prenant alors le temps de « troubleshooter » mon PC et la connexion réseau, je constatai au bout de 20 minutes que le problème devait être ailleurs. Rebuté, mais surtout un peu embarrassé de ne pas avoir pu régler ce problème par moi-même, je retournai à la caisse pour demander quel était le réseau wifi accessible depuis le café.
Et l’employée de me répondre « Ah mais on n’a pas de wifi. On a un problème avec, ça marche pas en ce moment et c’est pareil dans tous les Starbucks ». Et de repartir à ses activités, surprise de mon mécontentement mais pas vraiment de la question. C’est vrai, quoi ! Qu’est-ce qu’ils ont ces clients à faire chier lorsqu’un service proposé (pour ne pas dire vendu) n’est pas disponible sans même l’avoir annoncé clairement en vitrine !
Je remontai donc à l’étage, lire quelques mails on mode déconnecté pour les quelques minutes qu’il me restait. En même temps, à la table d’à côté s’était installé un des assistants manager du café, faisant passer un entretien de recrutement à une candidate. Les deux semblaient tellement motivés que je me suis dit qu’ils étaient assez représentatifs du laisser-aller apparent de l’enseigne.
4€ pour un chocolat dégueulasse, dans une salle peu propre, pour accéder à un wifi inexistant. J’avais une heure à perdre ; objectif atteint : j’ai bien perdu mon temps dans cette enseigne.
La prochaine fois, j’irai chez Mc Donald’s. Ce ne sera pas forcément plus propre (dans Paris en tous cas), mais ça sera en tous cas moins cher pour ce type de prestation. Voire totalement gratuit pour le wifi.

3 commentaires:

  1. Hello! Je recherche des infos sur le même sujet.. et je crois que starbucks n'y est pour rien. Il s'agit de la règlementation française qui n'autorise pas de donner l'acces wi fi gratuitmeent a ses consommateurs... Une hérésie? Oui nous sommes bien d'accord... Paraitrait que Mc Do reussit a contourner la loi. A verifier!

    RépondreSupprimer
  2. Starbucks y est pourtant pour quelque chose, en affichant clairement sur sa devanture l'accès au Wifi de son restaurant pour ses clients. Accès qui l'on découvre finalement inexistant.

    RépondreSupprimer
  3. Même chose pour moi ! N'arrivant pas à me connecter de chez moi, je me rabat que les macdo, mais ne supportant plus l'odeur de ces restaurants, et voulant un canapé confortable, je me suis rendue dans un starbucks, j'ai payé 5 euros une boisson imbuvable pour finalement me connecter au hot spot de l'hotel mitoyen du starbucks ! Incroyable ! pour info il s'agit du starbucks à la sortie de la gare St Lazare, mais je trouve incroyable qu'ils ne l'affichent pas à l'entrée, je me serait pas rendu dans ce café si le wifi n'y était pas proposé !

    RépondreSupprimer