mercredi 11 août 2010

Service clients et hotlines – qui paye au final ?

Un jour, je me suis dit que j’en avais assez de payer des frais de hotlines de grandes sociétés pour des problèmes dont je ne suis pas à l’origine, ou d’avoir à traiter avec des services clients qui ne veulent pas me rembourser les quelques frais que j’ai engagés pour résoudre leurs problèmes qualité ou structurels.

Quitte à me payer faire payer pour leurs conneries, j’ai alors décidé qu’ils devraient dépenser le même montant qu’ils m’ont fait perdre.

Depuis, lorsqu’une entreprise me fait perdre ces petits montants énervants, je recherche son nom sur des moteurs de recherche et l’on ne manque jamais de trouver des liens commerciaux parmi les résultats. Je clique sur ces liens et répète parfois frénétiquement cette opération, pour laquelle l’entreprise est facturée en pure perte.

Mesquin ? Peut-être. Mais pas plus qu’un service clients vous répondant systématiquement que votre courrier a retenu toute son attention, qu’il n’a malheureusement rien pu faire pour vous, mais qu’il reste à votre entière disposition pour toute information complémentaire.

À con, con et demi.

Quand une société commerciale mettra autant d’énergie à garder ses clients plutôt qu’à tenter d’en capter des nouveaux, je changerai alors d’attitude.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire