lundi 14 septembre 2009

Redevance audiovisuelle – Gestion du service public


Samedi 12 septembre 2009, journal télévisé de 20h de France 2. Une personne est interviewée dans une sordide affaire d’actualité. Durant son intervention de 30 secondes depuis un lieu public de province, on verra également se promener devant le champ de la caméra 2 micros tendus. L’un de France Info, l’autre de France Inter.

Il y aura donc eu au moins 3 équipes du service public dépêchées sur place – donc toutes payées par la redevance audiovisuelle-, dont 2 de la même maison, Radio France.

Quand les média publics français commenceront-ils à gérer sérieusement leurs budgets en faisant un minimum d’économies d’échelles ? Quand ces mêmes sociétés nationales commenceront-elles à comprendre qu’on ne crée pas de valeur en créant une situation de concurrence à l’intérieur d’un même groupe ?

En attendant, le contribuable paie 118 € pour, entre autre, des mauvaises gestions de ce genre.


Rappel : La redevance audiovisuelle finance les organismes publics de télévision et de radiodiffusion (France Télévisions, Arte-France, Radio France, RFO, RFI, Institut national de l'audiovisuel). Une seule redevance par foyer et un paiement commun avec la taxe d'habitation, les mêmes exonérations qu'en matière de taxe d'habitation. En 2009, le tarif de la redevance est de 118€ en métropole et de 75 € dans les départements d'outre-mer.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire