samedi 18 juillet 2009

Ampoule basse conso - Danger pour l’environnement ?

Ampoule basse consommation ! On tendrait à nous faire croire que c’est un produit miracle qui va aider à solutionner nos problèmes d’énergie.
S’il est vrai qu’il ne sert à rien de dépenser bêtement un courant dont la génération passe trop souvent par des solutions délicates pour la nature (nucléaire, énergies fossiles, etc.), il ne faudrait pour autant oublier que l’économie d’énergie peut avoir des effets de bords tout aussi désastreux pour l’environnement. Et ces ampoules basses consommations en sont un bon exemple.
Une lampe fluorescente compacte intègre de 1 à 25 mg de mercure. Une telle lampe nécessite donc un recyclage très particulier, donc coûteux. Par ailleurs, si une telle lampe est cassée dans la nature, elle peut également libérer du mercure gazeux dans
l’atmosphère ou contaminer les sols. Selon l’ADEME, un tube fluorescent pollue 20 000 litres d’eau potable à un niveau qui dépasse les normes de potabilité. Le mercure est ensuite absorbé par des organismes vivants et s’accumule tout au long de la chaîne alimentaire pour atteindre l’Homme. Il provoque alors des lésions irréversibles aux reins et au système nerveux.

La consommation électrique est-elle à ce prix et à ce risque ?

jeudi 16 juillet 2009

3 Suisses - pas sérieux dans la newsletter


Chère Madame 3 Suisses,
Ta clientèle serait sans doute ravie que tu t'adresses à des partenaires de e-marketing compétents sans quoi l’image de ta marque va en prendre un sacré coup. Ou alors, embauche des stagiaires qui savent écrire ou des maîtres de stage qui savent relire.

Tout cela m’amène à m’interroger sur le sérieux de ta boutique…

dimanche 12 juillet 2009

Le spam de la semaine

On se demande bien comment des "entreprises" comptent attirer le client avec des mails aussi ridicules. Et vive la traduction automatique ;-)

From: Barbara Vuylsteke
Sent: To:
Subject: New Era surprise:

Dans cette saison chaude, (www). ekotuy.com apporter des cadeaux pour
vous. Nous sommes le whosaler les ordinateurs portables, appareils photo
numériques, vidéo, téléphones mobiles, les consoles de jeu et de nombreux autres
types de products.The plus vous achetez, vous obtenez un meilleur prix. Nous
avons notre propre site Web et entrep? T. A la suite de la règle? La qualité et
la réputation d'abord. "Vous vous assurer 100% de produits qualifiés. Vous
pouvez gagner un bonus en fonction de votre commande. J'espère que nous pourrons
avoir une bonne coopération, et vous pouvez apprécier les produits et services.

Pour l'avenir de votre début de réponse.

Best regards, je vois! u

samedi 11 juillet 2009

Le commerce de la médecine

On dit d’un médecin qu’il a des patients et d’un commerçant qu’il a des clients. Pourtant, tous deux ont une clientèle qu’ils se doivent de fidéliser autant que possible, l’un pour soigner efficacement dans la durée, l’autre pour assurer un chiffre d’affaire constant.

Or, certains segments de la profession médicale semblent plus se baser sur un business model de commerce traditionnel que sur leur serment d’Hippocrate.

J’en veux pour exemple ce praticien que je ne connaissais pas et avec lequel j’avais rendez-vous hier. Le rendez-vous avait été pris 3 mois auparavant et il avait obligatoirement fallu le confirmer 48 heures à l’avance sous peine de le voir tout simplement annulé.

Arrivé au cabinet à 17h55 pour 18h, je m’aperçois qu’il n’y a pas de secrétariat, mais une simple salle d’attente, déjà pleine. Et le temps passe et je m’aperçois au fur et à mesure que le médecin prend les gens dans l’ordre supposée de leur arrivée, sans même leur demander leur nom ; sans se soucier de savoir également à quelle heure ils avaient rendez-vous.

Au final, mon rendez-vous sera effectué avec 1h25 de retard, sans un mot d’excuse de la part du médecin quant à son retard. Le tout avec un dépassement d’honoraire de 34% par rapport au tarif conventionné.

Alors pourquoi donner autant de rendez-vous si l’on n’est pas capable d’éponger la charge de travail ? Pourquoi également demander une confirmation si, soi-même, on n’est pas capable de tenir un engagement réciproque ? Pourquoi enfin ne pas appliquer le minimum de politesse –en s’excusant du retard- que l’on demande au patient en lui imposant de confirmer ou d’annuler ses rendez-vous ?

Je souhaite qu’un jour cette profession finisse par réaliser que la pratique médicale nécessite un minimum d’organisation, de relation et de respect du client. Car aujourd’hui, et quoi qu’il en dise, le médecin est également un commerçant.

vendredi 10 juillet 2009

jeudi 9 juillet 2009

La mort de Michael Jackson fait vendre


Carton plein sur les ventes de disques de Michael Jackson depuis sa mort.

Ici, le top 10 des ventes d’Amazon.fr ce jour : Michael Jackson squatte simplement les 10 places !


à lire également :
http://blog.clanconso.fr/2009/06/michael-jackson-royalties-en.html

mardi 7 juillet 2009

Gares en mouvement, gare au mouvement !!


Encore un site affilié à la SNCF qui ne sert à rien. Sur Gares-en-mouvement.com, vous êtes censés pouvoir trouver un horaire. Mais dans un cas bien concret, impossible de trouver la moindre information.


« En mouvement » qu’ils disent… attendons que le site se stabilise avant de l’utiliser. Ou prenons tout simplement la voiture. Ça pollue davantage, mais on fait parfois le trajet plus rapidement que le temps qu’on perd à chercher un horaire.


Ah, autre chose Madame SNCF : si tu pouvais nous faire un vrai site unique sur lequel on trouverait toutes les informations relatives à un voyage en train plutôt que d’errer de site en site, chacun ayant sa petite spécialité, cela faciliterait grandement le service à ceux qu’on appelle encore les usagers, mais qui sont aussi des clients.

lundi 6 juillet 2009

Free.fr - Un marketing digne de leur hotline


Via e-mail, Free me propose 6 mois d’abonnements gratuits. Le problème, c’est que l’adresse par laquelle ils me contactent est tout simplement l’adresse avec laquelle je suis enregistré comme client chez eux.
Encore une société dont le marketing en ligne a de grosse lacune et qui préfère dépenser de l’argent pour capter de nouveaux clients, plutôt que de satisfaire pleinement les anciens.

samedi 4 juillet 2009

Pub Evian : les bébés se mettent au roller

Nouvelle campagne d'evian : gros budget pour une campagne markéting online qui aura au moins le mérite de créer une certaine notoriété de marque. Toutefois, on en oublierait presque totalement le produit : une simple eau minérale.

vendredi 3 juillet 2009

Les français au travail : champions de productivité

« Les français ont beaucoup de vacances » ; « Les français ne sont pas des violents au travail » … tels sont les arguments que l’on peut entendre ci ou là, voire même de l’étranger où nos lois du travail sont parfois regardées avec beaucoup d’interrogations.

Oui mais…
Lorsqu’on observe de vrais indicateurs internationaux, on s’aperçoit assez rapidement d’une réalité bien différente.

Fait 1 : les français travaillent effectivement moins que la plupart des habitants des autres pays (mais plus, tout de même que les allemands, les hollandais et les norvégiens). Mais…
(moyenne d'heures travaillées par personne et par an)


Fait 2 : leur productivité fait partie des plus importantes au monde. Exactement en 5ème position, juste devant les États-Unis, l’Allemagne
(PNB par heure travaillée, en dollar)

sources : OCDE

jeudi 2 juillet 2009

Ventes de véhicules neufs en France

À en croire les constructeurs automobiles et les médias, tout est toujours noir dans la vente de voitures neuves en France. Pourtant, si l’on observe les données brutes des immatriculations de véhicules neufs pour les particuliers sur les 15 dernières années, la tendance reste toujours haussière, même si le marché est clairement saisonnier. La crise aurait-elle bon dos ?

Sources : INSEE, données brutes non corrigées des effets de jours ouvrables et des variations saisonnières, en milliers

mercredi 1 juillet 2009

Billets prems de voyages-sncf.com

"La ville paris est inconnue"... Mais bien-sûr...

Encore un site dont la SNCF a le secret, développé avec les coudes, testé avec les pieds.
À ce train là, y a du business qui se perd…