jeudi 25 juin 2009

Feu Vert - à côté de la plaque

À l’entrée de la zone commerciale de Villabé (91) se cache un petit point service de l’enseigne « Feu Vert » affichant fièrement sur sa devanture la pose de plaques d’immatriculations.

Et voici comment la boutique fonctionne réellement. Extraits :

Mardi (Semaine 1)
-"Bonjour je voudrais faire faire des plaques. Celles-là, là ! (montrant le modèle en plexiglas affiché fièrement au dessus de la caisse)
- Ah désolé, je n’en ai plus. Il ne me reste plus que des plaques en tôle.
- Je préférerais des plexi. Vous en recevez quand ?
- Je ne sais pas, dans la semaine sans doute"

Samedi (semaine 1)
- "Bonjour je voudrais faire faire des plaques. Celles-là, là ! (montrant le modèle en plexiglas affiché fièrement au dessus de la caisse)
- Ah désolé, la machine est en panne. Je peux vous faire des plaques en tôles
- Je préférerais des plexi. Elle sera réparée quand votre machine ?
- Je ne sais pas. On a appelé le réparateur. Je peux pas vous dire lundi, mais j’espère mardi"

Mercredi (semaine 2)
- "Bonjour je voudrais faire faire des plaques. Celles-là, là ! (montrant le modèle en plexiglas affiché fièrement au dessus de la caisse)
- Ah désolé, je n’ai plus de ruban pour la machine. Je peux vous faire des plaques en tôles… heu… attendez (il pose une question à un collègue en aparté). Désolé, la machine pour les plaques en tôle est en panne.
- Et vous serez dépanné quand ?
- Je ne sais pas. Dans la semaine."

Adieu Feu Vert !

Le Norauto de la même zone commerciale a quant à lui gagné un client, même s’il a fallu faire la queue plus longtemps et même si l'accueil était franchement à revoir.

1 commentaire:

  1. et oui malheureusement c'est exactement ca quand on sous paye les employés, il ne sont pas motivé... mais ont retrouve le probleme partout en region parisienne et dans tout type d'enseigne... pauvre france...

    RépondreSupprimer