mardi 7 avril 2009

Radio France : à qui profite la grève ?

Le groupe Radio France est en grève aujourd’hui et les informations que j’ai l’habitude d’écouter sur France Info étaient remplacées ce matin par une programmation musicale. Cela fait plusieurs fois en quelques mois que la chaîne publique répète l’opération et je me suis demandé à quoi pouvait bien servir ce mouvement social.

Ce matin, j’ai compris : d’une grève à l’autre, Radio France repasse la même play-list de chansons, plutôt années 80, permettant de favoriser ainsi certains artistes qui, sans même attendre l’époque des téléchargements sauvages, avaient déjà vu leurs royalties fondre suite à leur disgrâce radiophonique. Ainsi, Les Innocents peuvent à nouveau gagner un peu de sous ; Joe Cocker peut renflouer un autre artiste grâce à ses reprises. Quant aux artistes dont la notoriété n’a pas forcément baissé, tel Jean-Louis Aubert, l’on peut repasser ses fonds de catalogues.
Finalement, un France Info en période de grève, c’est un peu comme un RTL2 sans les pubs et sans blabla. Tout compte fait, j’aime bien les grèves à Radio France.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire