dimanche 12 avril 2009

Loi, représentation nationale et moindre effort

Le projet de loi HADOPI censé protéger le droit d’auteur et limiter le piratage vient d’être rejeté jeudi dernier à l’assemblée nationale, par 21 voix contre 15.

Soit 36 votes.

Sur 577 députés composant l’assemblée, élus et payés par le peuple, seuls 36 ont donc fait l’effort de se déplacer et de voter. Dit autrement, 21 citoyens élus permettent de faire adopter ou pas une loi !

Que l’on soit d’accord ou pas avec ce projet HADOPI (et d’ailleurs, beaucoup de lois sont ainsi votées en toute discrétion), que l’on soit d’une quelconque sensibilité politique, je trouve que ces partisans républicains du moindre effort donnent une image déplorable de la démocratie.

Messieurs les députés, ayez le courage de participer à la vie du pays à hauteur de la charge qui vous a été confiée par le peuple et pour laquelle vous êtes honnêtement dédommagés. Si vous donnez cet exemple décevant, commencez donc à vous demandez quels arguments vous pourrez bien mettre en avant, aux prochaines élections, pour inciter les électeurs à faire eux-mêmes l’effort de vote.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire