lundi 30 mars 2009

Crise et vacances d’été 2009

Voila ce qu’on peut lire sur certaines manchettes de magazines en ligne :

Conséquence directe de la crise : plus d'un Français sur deux ne partira
pas en vacances cet été (LCI)

Confrontés à la crise, ils sont 51% à déclarer ne pas partir pas en
vacances cet été, selon un sondage Ipsos pour France Bleu publié lundi
(LeFigaro.fr)


Plus d'un Français sur deux déclare qu'il ne partira pas en vacances cet été,
révèle un sondage France bleue-Ipsos, paru lundi 30 mars. Avec la crise, ils
seront donc plus nombreux à ne pas partir cet été […] (lepoint.fr)

Mais quel est l’impact réel de la crise ? En 2004 en effet, seulement 59% des français étaient partis au moins une fois en été (source INSEE). Il y aurait donc uniquement 10 points d’écart entre des mesures établies il y a 5 ans dans un contexte économique plus favorable et un sondage basé sur des intentions futures et dans un climat financier assez tendu. J’aurais donc tendance à conclure que, finalement, la crise n’a pas forcément changé les départs en vacances de mes concitoyens.
Attendons d’avoir de vrais résultats qui, s’ils sont à l’image du taux de remplissage des stations de sport d’hiver ces mois derniers, ne devraient pas être si catastrophiques que cela.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire