vendredi 13 mars 2009

Cabinets de recrutement : Faites un effort SVP !

Le « marché » de l’emploi est, comme son nom l’indique, un secteur économique à part entière. En ces temps difficiles, on serait donc en droit d’attendre que les intermédiaires, c'est-à-dire les cabinets de recrutement, fassent un effort tout particulier à soigner leur image, à apporter la valeur ajoutée qu’attendent leurs clients (les entreprises) et à attirer tout de suite les bons profils (les candidats).
Et pourtant, on trouve encore des annonces qui méritent vraiment d’être montrées. Bravo au cabinet B*** de Metz, pour cette annonce creuse parue sur Cadremploi.fr :


Entreprise
Notre client est un acteur majeur régional dans son domaine d’activité et il bénéficie d'une excellente notoriété grâce à la qualité de ses prestations.
Poste
[…]Manager, proche du terrain, vous animez et optimisez les organisations en assurant l’encadrement et la motivation de vos équipes. Force de proposition pour anticiper et accompagner le changement, vous assurez en permanence l’adaptation efficace des organisations au marché. Entreprenant, innovant, dynamique, vous développez de nouvelles niches, votre créativité permettra le développement des activités.
Profil
[…] Personne de terrain et fédérateur, vous avez le goût du challenge et du leadership. Stratège et pragmatique, vous disposez du sens de l’écoute et de l’organisation, vous faites preuve d’innovation et de rigueur. Force de persuasion, diplomatie et humilité sont des atouts essentiels pour ce poste. Salaire attractif et véhicule de fonction.


Avec ça, on est bien avancé…



Chers cabinets de recrutement, continuez à faire ce peu d’efforts et à montrer votre valeur ajoutée nulle et vous verrez très vite que ni les entreprises ni les candidatas ne vous feront plus confiance. Tous préféreront se passer de votre intermédiaire, tant qu'ils le peuvent.

C’est un peu la même prise de conscience qui s’est faite récemment sur dans le marché immobilier, avec le déclin des agences. La crise assainira-t-elle également ce secteur des marchands de jobs ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire