lundi 9 février 2009

Le service clients quand on ne l’est plus (client)

Il y a 4 mois, je m’auto-suggérais de clore mon compte HSBC. Ce que j’ai fait, par courrier recommandé. Avec le recul, je m’aperçois que cette banque n’a même jamais pris le soin de confirmer la clôture de mon compte par courrier. Une lettre commerciale qui aurait pu dire « Nous vous remercions de la confiance que vous nous avez accordée » ou bien « Nous nous tenons à votre disposition si vous souhaitez de nouveau collaborer avec nous » aurait été la bienvenue. Plus fort encore, ce pseudo responsable de compte qui me tannait pour que j’investisse davantage dans sa boutique aurait pu également prendre la pein de me demander en face pourquoi je voulais quitter son petit commerce.

Et bien non. rien de tout cela. Sans regret, donc.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire