lundi 8 décembre 2008

KFC et la loi Toubon

C’est toujours bon de recevoir les pubs KFC dans sa boîte aux lettres et de passer 5 minutes à tenter de lire les noms de produits sur le flyer. Tous sont affublés d’un nom anglais qui sonne peut être bien dans la langue de Shakespeare, mais qui doit être franchement risible lorsqu’il est prononcé par un banlieusard venu chercher sa pitance en bordure d’un centre commercial.

Je ne détaillerai pas les Ceasar Brazer, Hot wings, Zinger Tower, Tiwster et autres Bucket car ils se distinguent par un signe de marque déposée (sigle qui n’a que très de valeur en Europe, d’ailleurs).
Mais quid des « Sweet taste by KFC » ou « Sweet Honey » (non trade-marqués) ? Aurait-on oublié la loi Toubon et les obligations de traduction ? Ou est-ce simplement pour se rapprocher d’un public jeune que l’on considère ou bilingue ou tellement analphabète qu’on se permette n’importe quoi ?

Le pompon revient au « 2 Pièces OR/H&S/MIX » (sic.).

Ridicule.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire