vendredi 28 novembre 2008

StrikeLand : Ca continue !

La semaine dernière, un syndicat SNCF faisait entendre sa voix et paralysait quelques trains de banlieue; les profs montaient le ton. Hier les chercheurs étaient en grève et manifestait leurs inquiétudes sur les budgets et réformes de leur secteur. Aujourd’hui, ce sont les traminots bordelais qui craignent des modifications de leurs conditions de travail.
Elle est belle cette France qui a peur de perdre son confort à l’heure où on annonce repasser au dessus de la barre des 2 millions de chômeurs.
Je constate en tout cas que ça n’émeut que très peu les français. La crise économique a au moins la vertu de recadrer la relativité des problèmes de la population.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire