mardi 4 novembre 2008

La RATP devient communautaire


Devant un service rendu dont la qualité qui peut souvent laisser à désirer, la RATP a choisi d’ouvrir son cahier de doléances aux communautés en ligne. A défaut de répondre aux besoins des clients (je préfère le terme client à celui d’usager) on peut au moins encourager la régie à écouter ce qu’ils ont à dire.

C’est assez étonnant tout de même que le STIF ne soit pas maître d’ouvrage de ce projet. Le client ne prend en effet que très rarement les moyens RATP seuls. S’acheter une image, c’est bien, mettre en œuvre les actions sur des problématiques aussi complexes que le transport en Île-de-France, c’est mieux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire