jeudi 13 novembre 2008

Grève Air France - KLM

Une poignée de crétins a une fois de plus décidé de prendre ses clients en otage. Ces grands pilotes aux épaulettes rutilantes, aux Ray-Ban dorées ont à priori peur de travailler quelques années de plus. Sur ce dernier point, qu’ils se rassurent, tous les salariés en sont au même point, mais avec certainement moins de bénéfices salariaux et sociaux que ces employés haut-de-gamme d’une entreprise assez généreuse. Généreuse mais très concurrencée et, en ces périodes de crises; donc pas forcément si solide.


Mais ces privilégiés n’en ont que faire. Quoique. Ils préfèrent débrayer aux alentours d’un week-end, créant ainsi davantage d’insatisfaction auprès du passager grand public que des clients business qui génèrent plus de revenus.


Cela dit, le grand public a également le choix. Celui de renoncer à prendre Air France et opter pour le low cost ou le train. Quant au client business, lorsqu’il est étranger, il regarde avec amusement ces fainéants franchouillards râleurs et peu fiable. Ils préféreront prendre une autre compagnie. Et si je n’étais pas déjà coincé par ma réservation Air-France (non remboursable, car Air France n’aime pas beaucoup que son client puisse se rétracter), j’en aurais déjà fait autant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire