mardi 7 octobre 2008

De la pseudo simplicité administrative

Un cabinet financier avec lequel je travaille m’envoie trimestriellement par courrier postal un statut sur un beau papier épais, glacé, à entête et impressions couleur.Le tout avec un affranchissement à 88 centimes.

J’ai reçu hier un nouveau statut, avec une note explicative proposant la chose suivante : « … dans un soucis d’efficacité administrative, nous souhaitons savoir si vous désirez conserver l’envoi papier ». Et de m’expliquer que, de toute façon, la visibilité en ligne de ce même contenu reste valable.

Ok ! je n’ai pas besoin de ces rapports, et c’est bon pour les arbres. Mais pourquoi se cacher derrière un pseudo souci d’efficacité administrative ? Ne serait-ce pas plus simple de dire tout simplement que ce type d’envoi a un coût inutile ? D’autant plus inutile que c’est toujours le client final qui paie ce genre de service. D’autant qu’avec la claque de la finance mondiale, le cabinet en question doit sentir le vent tourner et tente de rationnaliser ses coûts (à leur place, je me demanderais également si des bureaux tout près des Champs-Élysées, ce n’est pas un peu inapproprié).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire