lundi 6 octobre 2008

Baril à 90$, mais baisse modérée pour le consommateur

Le baril de pétrole est passé aujourd’hui sous la barre des 90$. C’est une décote de 60% par rapport à son plus haut de l’année 2008. Et même si le dollar a également baissé (seulement de 15% par rapport à son maximum de l’année), j’en conclus naïvement que le coût pour l’utilisateur final devrait lui aussi baisser. Or, à la pompe, je ne vois pas grand-chose : Les pétroliers sont toujours plus longs à répercuter les baisses que les hausses. Compagnies aériennes : elles sont toujours promptes à communiquer sur la mise en place d’une surtaxe carburant dès lors qu’un puits de pétrole s’enrhume mais elles sont assez longues à la défalquer de l’ardoise. Bah, remarquez, pourquoi embrouiller le consommateur avec des informations inutiles…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire